Douleurs chroniques - Causes, diagnostic et traitement

Février 2017

Complexes à évaluer et à traiter, les douleurs chroniques peuvent être de différentes natures et avoir des conséquences néfastes sur la vie du patient. Le point sur les formes de douleurs chroniques et leur prise en charge.


Définition

Contrairement à la douleur aiguë, brève mais intense, qui joue le rôle d'un signal d'alarme, la douleur chronique est une pathologie à part entière. La douleur est considérée comme chronique lorsqu'elle excède trois mois et devient récurrente au-delà. La douleur chronique est une maladie, contrairement à la douleur aiguë qui est un symptôme. La douleur chronique peut avoir de graves conséquences sur la vie du patient en détériorant ses capacités fonctionnelles, et en l'empêchant de mener à bien ses activités quotidiennes et professionnelles. Elle peut ainsi devenir un véritable handicap, et conduire à la dépression dans certains cas. La douleur chronique concerne principalement les femmes et les catégories socioprofessionnelles les moins aisées. Les risques de souffrir de douleur chronique augmentent généralement avec l'âge.

Causes

Il existe trois types de douleurs chroniques, selon leurs causes. Les douleurs inflammatoires ou noriceptives, dues aux inflammations : arthrose par exemple. Les douleurs neuropathiques localisées au niveau du système nerveux central et périphérique : lésions nerveuses, séquelles post-opératoires, accident vasculaire cérébral. Les douleurs cancéreuses qui associent le plus souvent des causes inflammatoires et neuropathiques.

Diagnostic

La douleur chronique est particulièrement subjective, et son diagnostic est complexe. Une évaluation de la douleur reste nécessaire pour déterminer sa prise en charge. Le diagnostic passe avant tout par un interrogatoire et un examen clinique. Des examens complémentaires du système nerveux peuvent être pratiqués en cas de douleurs neuropathiques. Pour mesurer la douleur, les médecins ont généralement recours à des outils comme des échelles numérotées (0 représentant le plus faible niveau d'intensité) ou des échelles visuelles représentant des visages. Celles-ci sont particulièrement adaptées aux enfants.

Traitement

La prise en charge de la douleur chronique s'inscrit généralement dans une démarche pluridisciplinaire : elle associe les médicaments à une approche psychologique et à des thérapies physiques, pour traiter à la fois douleur et dépression. Les douleurs inflammatoires répondent généralement bien aux antalgiques, contrairement aux douleurs neuropathiques qui peuvent être soulagées au moyen d'antiépileptiques et d'antidépresseurs. Leur efficacité est néanmoins modérée. La neurostimulation électrique peut être utilisée dans le traitement des douleurs cancéreuses. Il est également possible d'avoir recours à des traitements non médicamenteux : relaxation, sophrologie, hypnose, acupuncture, par exemple.

Pour aller plus loin



Crédits photo : © staras - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 5 octobre 2016 à 16:04 par Jeff.
Ce document intitulé « Douleurs chroniques - Causes, diagnostic et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.