Les varices

Septembre 2017

Une varice est une dilatation permanente d'une veine superficielle entravant le retour du sang vers le muscle cardiaque. Les varices sont des veines qui se sont dilatées et qui sont de couleur bleuâtre. Les varices se développent le plus souvent au niveau des jambes, mais également sur les cuisses.


Notre vidéo


Définition

Les varices des membres inférieurs correspondent à des dilatations anormales de veines situées à la superficie des membres inférieurs. Elles sont fréquemment rencontrées dans la maladie appelée insuffisance veineuse chronique et peuvent être dues à plusieurs mécanismes. Le sang circule des petites veines situées au niveau des pieds, vers les veines plus grandes en remontant en direction du cœur. Dans le fonctionnement normal, cela est rendu possible par trois mécanismes : la pression générée par la contraction du cœur, la contraction des muscles, notamment lors de la marche qui permet une impulsion supplémentaire en ce sens, et l'existence de petites valvules, situées sur le trajet des veines superficielles, qui empêchent le sang de redescendre. En cas de problème au niveau de ces valvules ou de l'existence d'un obstacle à la progression du sang, l'insuffisance veineuse apparaît. Cela provoque une accumulation du sang dans les veines les plus atteintes et l'apparition de varices. Certains facteurs augmentent le risque de développer des varices des membres inférieurs, notamment : la chaleur, la sédentarité, une grossesse, une station debout prolongée et une mauvaise circulation sanguine.

Varices vulvaires

Lorsque ce sont les veines de la vulve qui sont dilatées, on parle de varice vulvaire. Ce phénomène survient chez certaines femmes au cours d'une grossesse. Le retour du sang ne peut plus se faire normalement. Les varices sont parfois asymptomatiques mais peuvent aussi entraîner des douleurs. Le traitement à suivre varie en fonction de la gravité des symptômes. La sclérothérapie consiste à injecter un produit pour réduire le diamètre de la veine. L'embolisation consiste à boucher la veine atteinte. Dans les cas les plus graves, une chirurgie sera indiquée.

Causes et facteurs de risques

Un facteur héréditaire est retrouvé dans plus de 50% des cas. Les varices sont plus fréquentes à partir de 40 ans en raison notamment de la diminution du tonus musculaire. Les varices sont plus fréquentes chez les femmes. Plus de 3 personnes sur 4 présentant des varices sont des femmes.

La grossesse augmente la dilatation veineuse et la pression des veines des membres inférieurs. Les hormones et le poids du bébé diminuent la tonicité des parois veineuses. Les varices qui apparaissent au cours de la grossesse disparaissent spontanément au cours des quelques mois après l'arrivée du bébé.

Le risque de voir apparaître des varices s'aggrave en cas de surpoids. La constipation provoque une pression sur les parois veineuses.

L'alcool provoque une dilatation des veines.

La position debout prolongée accompagnée de piétinements permanent comme par exemple celle qu'on observe chez les serveuses. La position assise buste penché en avant. La position assise durant de longues périodes.

La prise de la pilule contraceptive est un facteur de risque supplémentaire. Soulever fréquemment des objets lourds est un facteur de risque.

L'absence d'activité physique diminue la masse musculaire indispensable au système veineux. L'exposition au soleil, des bains très chauds, le chauffage par le sol, le hammam et le sauna sont des facteurs favorisants l'apparition de varices.

L'épilation à la cire chaude est déconseillée aux femmes ayant des problèmes circulatoires.

Certains sports comme la musculation, le volley-ball, le hand-ball et le basket-ball (en raison des sauts), l'haltérophilie (en raison du poort de charges lourdes) et enfin le tennis.

Des vêtements ou des bas trop serrés exercent une contrainte sur le système veineux.

Symptômes

Les symptômes des varices des membres inférieurs sont :
  • une veine superficielle particulièrement visible, souvent bien bleue, et augmentée de volume. Les varices peuvent apparaître sous la forme d'un cordon veineux de couleur bleuâtre, visible essentiellement en position debout.
  • des douleurs au niveau de cette veine : La douleur est une des manifestations les plus fréquentes des varices. Elle est constatée lors d'immobilisation prolongée. Elle s'aggrave lorsque la température est plus élevée, par temps chaud. Elle est plus importante en fin de journée.
  • des lourdeurs au niveau des mollets, parfois de toutes les jambes, survenant principalement en fin de journée ; Les douleurs provoquées par les varices peuvent s'accompagner de lourdeurs et de brûlures au niveau des jambes.
  • des jambes engourdies lorsqu'une position assise ou debout est gardée ; Les crampes surviennent souvent la nuit. Des fourmillements dans les jambes peuvent être très désagréables. Ces démangeaisons peuvent provoquer des lésions cutanées en regard des varices ou dans toute la jambe.
  • oedème : Un œdème de la cheville peut apparaître en fin de journée. La sensation d'un gonflement au niveau des veines apparait fréquemment.
  • la nécessité de se déplacer pour soulager les douleurs ou la gêne ; Les varices provoquent une sensation de fatigue plus importante en fin de journée.
  • parfois, aucun de ces symptômes n'est présent et le patient est juste dérangé par l'aspect inesthétique de la ou des varices.


L'intensité des manifestations n'est pas toujours proportionnelle à la taille des varices. Ainsi de petites varices peuvent provoquer des symptômes très désagréables.

Les varices peuvent se développer à un autre endroit :

Diagnostic

Le diagnostic des varices des membres inférieurs, est posé suite à un examen physique. La varice est facilement reconnaissable, et différents tests cliniques peuvent être pratiqués pour évaluer l'importance de l'insuffisance veineuse. Cet examen peut être confirmé par une échographie doppler veineux, qui révèle les flux sanguins et leur circulation et permet parfois de retrouver une cause qui peut être soignée. Une phlébographie, ou radiographie du réseau veineux, peut aussi être pratiquée.

Traitement

Les traitements des varices varient selon l'intensité des manifestations et le degré d'insuffisance veineuse. Ils comportent avant tout des mesures préventives indispensables et le recours fréquent aux moyens de compression. Seul un médecin pourra vous conseiller le meilleur traitement qui vous est adapté.

Des mesures d'higiène, indispensables, doivent être scrupuleusement respectées. Elles font partie intégrante des traitements.
  • Surveiller son poids et en cas de surpoids, mettre en oeuvre des règles diététtiques.
  • Surélever les jambes.
  • Changer de position.
  • Eviter l'exposition solaire.
  • En voyage: prendre des précautions.
  • Appliquer des douches froides sur les froides.
  • Masser régulièrement les jambes.
  • Ne pas porter de vêtements trop serrés.
  • Porter des chaussures confortables.
  • Ne pas rester sans bouger trop longtemps et marcher.
  • Faire du sport.

Grossesse

Les varices apparaissent le plus souvent en fin de grossesse. Elles disparaissent dans la majorité des cas après l'accouchement. Afin d'éviter l'apparition de varices, il est conseillé de ne pas rester trop longtemps debout, de supprimer les talons hauts, de surélever les jambes pendant la nuit, de masser les jambes du bas vers le haut et de porter des bas de contention, après l'avis de votre médecin.

Bas de contention

Les moyens de compression représentent une mesure essentielle du traitement des varices. Ce sont aussi des moyens préventifs permettant d'empêcher l'apparition des varices. Les différents moyens de contention utilisés sont les bas de contention, collants, chaussettes ou bandes. Les moyens de contention exercent une pression sur la jambe au niveau des veines superficielles, empêchent l'accumulation de sang dans les veines et facilitent ainsi le retour veineux.

La compression diminue l'intensité des douleurs. La compression empêche la survenue de complications, telles que l'apparition d'ulcères variqueux. Consulter son médecin : ce dernier vous examinera, jugera de l'utilité de ce traitement, vous délivrera une ordonnance ouvrant le droit à un remboursement, et vous prodiguera les conseils indispensables à leur utilisation.

Médicaments

Médicaments veino-toniques

Les médicaments veinotoniques servent à renforcer la paroi des veines et permettraient ainsi de soulager certains symptômes. Ils évitent en partie la dilatation des veines. Ils soulagent la maladie et diminuent les sensations de lourdeur et de fatigue. Ils peuvent également aider à diminuer l'œdème des jambes. Enfin, ils apportent une aide non négligeable lorsqu'il fait très chaud. La prescription des veinotoniques est remise en cause depuis plusieurs années. Ces médicaments n'empêchent pas l'aggravation de la maladie veineuse et de faire disparaître les varices. Ils ne sont désormais plus remboursés par la caisse d'assurance maladie

Anticoagulants

Les anti-coagulants empêchent la coagulation du sang et évitent ainsi la formation de caillots sanguins au sein des veines ou des artères. Ils évitent par ailleurs l'extension et la migration d'un caillot existant. Les anticoagulants sont utilisés afin d'éviter l'apparition d'une phlébite ou comme traitement de cette maladie.

Sclérose

La sclérothérapie est utilisée pour traiter les petites varices. Cette méthode consiste à injecter dans la varice, à l'aide d'une aiguille fine, une substance sclérosante, sous forme de mousse ou de liquide, provoquant une rétraction, une fibrose et un durcissement de la veine. Ce geste permet d'aboutir à l'obstruction de la varice, son desséchement et sa disparition.

Chirurgie des varices

La technique chirurgicale doit être adaptée à chaque personne. La méthode utilisée dépend notamment du bilan de la maladie veineuse, de la dimension des varices et des résultats de l'echo doppler. Le stripping, la veinotonie ambulatoire, Les techniques endoveineuses, Le CHIVA peuvent être proposées.

Complications

Douleurs, crampes, fatigue, œdème...s'aggravent au fur et à mesure des années si aucun traitement ni mesure de prévention ne sont effectués.

D'autres varices peuvent apparaître sur le trajet veineux déjà atteint. Les varices existantes deviennent plus tortueuses.

Il peut s'agir d'une rupture d'une varice externe agressée par un choc extérieur, ce qui provoque une hémorragie qu'il faut stopper en comprimant la plaie. Une varice interne peut également être le siège d'une rupture lors de microtraumatismes répétés et entrainé une hémorragie qui provoquera une douleur et un hématome.

Il est indispensable de consulter son médecin afin d'envisager un traitement, une surveillance, un repos et une compression adaptée à l'hémorragie.

Oedème

L'œdème de la cheville peut s'aggraver et augmenter de volume. Un œdème du mollet peut également apparaître.

ATTENTION : Si l' œdème du mollet s'accompagne de douleurs, il est urgent de consulter un médecin.

Troubles cutanés

La mauvaise circulation veineuse peut entraîner au fil des mois ou des années, des troubles cutanés, comme de l'eczéma, un ulcère de jambe ou une dermite ocre.

Dermite ocre

La dermite ocre provoque une coloration sombre et rouillée de la peau de la jambe atteinte.

Ulcère variqueux

L'ulcère variqueux apparaît souvent plusieurs mois ou plusieurs années après le début de l'apparition des premières varices. Il se situe le plus fréquemment au niveau des chevilles. Un traumatisme, même s'il est peu important, comme un choc par exemple ou un grattage intense de la peau peuvent entrainer cette lésion.
L'ulcère variqueux est douloureux, cicatrise avec beaucoup de difficultés et risque de s'infecter. Consulter un médecin afind'être examiné, d'envisager des examens complémentaires, comme un echo-doppler par exemple, un traitement local et de surveiller les risques d'apparition d'une phlébite.

Phlébite

La phlébite est provoquée par la formation de caillots de sang qui vont obstruer une veine respectivement profonde ou superficielle. Une phlébite est favorisée par la stagnation du sang provoquée par les varices. L'immobilisation prolongée est un facteur de risque de phlébite. La veine devient douloureuse que cela soit au repos comme à la marche. La jambe est chaude, rouge et gonflée.

Embolie pulmonaire

Les complications accompagnent rarement la phlébite superficielle. Une phlébite profonde peut provoquer une embolie pulmonaire. Une embolie pulmonaire est considérée comme une urgence en raisons des risques mortels qu'elle peut entrainer.

Prévention

Pour prévenir l'apparition de varices sur les membres inférieurs, il faut éviter la sédentarité, et pratiquer une activité physique, ne serait-ce que la marche. Il est aussi indispensable d'éviter les stations debout prolongées ou les jambes croisées, de surélever légèrement les pieds du lit, d'éviter l'exposition à la chaleur (attention notamment au chauffage par le sol) et de porter des bas de contention si nécessaire.

Eviter les varices

L'excès de poids provoque une pression sur les veines des jambes pouvant entrainer une varice. Un régime s'impose afin de diminuer la surcharge pondérale. Surélever les jambes aussi souvent que possible en plaçant un coussin sous les pieds. Il est conseillé de le faire avant le coucher, en regardant la télévision ou en se reposant.

Eviter les positions statiques. Éviter de rester debout ou assis trop longtemps : bouger les jambes lorsque l'on reste longtemps assis. Si vous devez rester debout longtemps : s'étirer, bouger et essayer de s' asseoir quelques minutes le plus souvent possible. Eviter de rester longtemps les jambes croisées. Eviter de rester le dos courbé.

Eviter l'exposition solaire. Prenez fréquemment des douches froides sur vos jambes. Masser régulièrement les jambes. Évitez les sources de chaleur, douches trop chaudes, bains très chauds, saunas, expositions solaires, cabines de bronzage...

Eviter les chaussettes, bottes, gaines, jeans étroits, bas à élastiques trop serrés. Eviter les chaussures trop étroites. Porter des chaussures à talons plats. Marcher tous les jours 20 à 30 minutes en moyenne avec des talons plats. La natation et le vélo, sont particulièrement indiqués pour prévenir les varices car ils sollicitent les jambes. Porter des collants de contention après avis de votre médecin.

Avion

Un vol en avion, surtout s'il s'agit d'un vol long courrier représente un risque chez les personnes qui présentent des varices. Ces mesures de prévention sont encore plus importantes lors des voyages en classe éconoqmique ou low cost car le siège est de petite taille. Ces mesures peuvent s'appliquer également en bus, en train ou en voiture.

Éviter de garder les jambes croisées trop longtemps. Éviter de dormir pendant trop longtemps, deux heures semble être une durée maximale. Surélever les jambes si c'est possible lors de l'endormissement.

Eviter de restez longtemps immobile. N'hésitez pas à vous lever afin de vous étirer. Enfin, marchez un peu pendant 5 minutes toutes les 2 heures environ. Faire régulièrement des mouvements de flexion-extension des pieds, une quinzaine environ toutes les heures.

Porter des vêtements amples qui ne serrent pas trop les jambes. Porter des chaussures confortables. Bien s'hydrater en buvant de l'eau avant, pendant et immédiatement après le voyage. Vin et alcool augment la déshydratation, ils sont donc déconseillés.

Ne pas prendre de somnifères ni de tranquillisants afin de ne pas dormir et de pouvoir bouger.

Mettre des chaussettes ou des bas de contention après l'avis de votre médecin.

Consulter son médecin avant un départ. Celui ci pourra vous prescrire des bas de contention ou/et des médicaments anticoagulants afin d'éviter la survenue d'une phlébite.

Si au cours du voyage ou après l'arrivée, des douleurs des jambes apparaissent ou/et des douleurs thoraciques accompagner de gêne respiratoire, ne pas hésiter à consulter en urgence.

Pour en savoir plus

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Varices - Causes, symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.