Tabac : connaitre les nouvelles maladies

Mai 2017


De nombreuses études ont montré que le tabac intervenait dans la surmortalité et prouvé son implication dans 21 pathologies parmi lesquelles 12 variétés de cancer, 6 pathologies cardiovasculaires, le diabète et la broncho-pneumopathie chronique obstructive.
Mais d'autres travaux de la Million Women Study au Royaume Uni mettent en cause d'autres pathologies, certes plus rares et avec un lien plus étroit. 60000 morts supplémentaires pourraient ainsi être attribués chaque année au tabac aux Etats-Unis.

Statistiques

Selon l'OMS, Le tabac est responsable chaque année d'environ 6 millions de décès, dont plus de 600000 fumeurs passifs, chiffre pouvant atteindre 8 millions de personnes en 2030. D'autre part, le nombre de décès chez les femmes provoqués par le tabagisme au tabac est en augmentation. Les femmes qui se sont mises à fumer plus tardivement que les hommes atteignent aujourd'hui l'âge où les méfaits de la cigarette sont plus importants. En 1980, le tabac n'était responsable chez les femmes que de 2.700 morts alors que ce chiffre attient 19000 en 2010. Or chez les hommes, le chiffre de décès a baissé de 66 000 en 1985 à 59 000 en 2010.

Enquête

Un groupe multidisciplinaire américain, l'égide de l'American Cancer Society, a regroupé les résultats de 5 études de cohortes américaines conduites pendant 11 ans, entre 2000 et 2011, sur une population de près d'un million de personnes de plus de 55 ans. Au cours de cette période de 11 ans, 181 377 décès ont été enregistrés dont 16 475 parmi des fumeurs qui continuent de fumer. Or 17% de la surmortalité constatée chez les fumeurs ne pouvaient être attribués aux 21 maladies citées préalablement mais à d'autres pathologies.

Cirrhose

La mortalité par cirrhose semble ainsi être multipliée par 3 chez les fumeurs.

Autres pathologies

Le risque d'ischémie intestinale est multiplié par 6, celui d'une cardiopathie hypertensive par 2,4, celui d'une Insuffisance rénale par 2, celui du cancer de la prostate par 1,4 et celui du cancer du sein chez la femme par 1,3.

Pathologies psychiatriques

Une étude publiée dans la revue Lancet Psychiatry au 1 er semestre 2015 a mis en évidence une relation entre tabac et psychoses, situation constatée au préalable par d'autres chercheurs européens. Cette méta-analyse portant sur 14.555 fumeurs et 273.162 non-fumeurs a confirmé que la consommation quotidienne de tabac était associée à un risque accru de psychose et à l'apparition plus précoce de troubles psychotiques. Une autre étude suédoise semble également confirmer les liens entre tabac et schizophrénie. Mais d'autres études sont encore nécessaires pour l'affirmer totalement.

Présence d'autres co-facteurs de risque

D'autres facteurs de risque sont à prendre en compte comme par exemple le rôle de l'alcool dans le cas des morts par cirrhose hépatique ou d'infections par les virus des hépatites B et C qui pourraient également être plus fréquentes chez les fumeurs.

Autres études nécessaires

D'autres études sont indispensables pour confirmer ces hypothèses au demeurant très probables.

© alco81 - Fotolia.com PHOTO.

Sources :



Dossier Tabac

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé «  Tabac : connaitre les nouvelles maladies  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.