Anesthésie locale

Avril 2017


Définition

L'anesthésie locale est limitée à une petite zone du corps et ne modifie pas l'état de conscience. Le produit anesthésique est appliqué ou injecté dans la zone dans laquelle est prévue le geste chirurgical ou dentaire. Dans le cas d'une intervention sur une dent, le produit est injecté dans la gencive. La zone devant être anesthésiée devient insensible à la douleur. Le patient reste éveillé tout au long de l'intervention. L'anesthésie locale s'effectue à l'aide d'une injection d'anesthésiques locaux dans les tissus à anesthésier ou parfois par l'application d'un gel ou d'une crème contenant des anesthésiques. La petite quantité d'anesthésiant utilisée la plupart du temps (injecté ou appliqué) permet une récupération très rapide.

Médicaments utilisés

Parmi les médicaments utilisés : procaïne, benzocaïne, proxymétacaïne oxybuprocaïne, tétracaïne, lidocaïne, articaïne, bupivacaïne, lévobupivacaïne...

Complications

Certaines complications, rares et peu sévères dans la grande majorité des cas, peuvent apparaitre comme un malaise vagal avec sueurs, pâleur et sensation de malaise provoqués par l'angoisse de l'injection, des troubles du rythme cardiaque à type de tachycardie, des manifestations allergiques pouvant se manifester par de simples rougeurs de type urticaire, une crise d'asthme, un œdème de Quincke ou un choc anaphylactique. Enfin peuvent apparaître des convulsions et troubles neurologiques pouvant provoquer de sévères complications.

En savoir plus

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Anesthésie locale » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.