Effets secondaires des médicaments: comment les éviter?

Septembre 2017

La iatrogénie ou iatrogénèse désigne les effets indésirables liés aux médicaments, aux dispositifs ou actes médicaux, et les infections nosocomiales. Le point sur les facteurs de risques de la iatrogénèse médicamenteuse et les moyens d'éviter les complications.


Causes et facteurs de risques

Dans le cas de la iatrogénèse médicamenteuse, les effets iatrogènes sont dus à la prise d'un ou plusieurs médicaments. Il peut s'agir d'effets indésirables connus qui surviennent sans mauvais usage du médicament, du résultat d'une interaction médicamenteuse, d'un défaut de prescription, d'une erreur d'administration, d'une allergie ou d'une erreur provoquée par l'automédication. Les populations les plus concernées par la iatrogénie sont les enfants en bas âge et les personnes âgées. Chez les sujets âgés, le risque d'effets iatrogènes est plus fort en raison de prescriptions inadaptées, de la polymédication (prise d'au moins 3 médicaments par jour), et de l'altération des fonctions rénales et hépatiques qui empêche une bonne élimination.

Effets iatrogènes

Les effets iatrogènes les plus fréquemment observés sont des troubles cutanés, des affections gastro-intestinales, des malaises, l'hypoglycémie, l'insuffisance rénale, l'hypokaliémie (baisse de la quantité de potassium dans le sang), et les réactions allergiques, (urticaire, asthme, choc anaphylactique). Chez les personnes âgées, la prise de benzodiazépines augmente le risque de chutes et de démence.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Prise en charge

La prise en charge des effets iatrogènes dépend de leur cause, et repose sur le traitement du ou des symptômes(s) observé(s). En cas de iatrogénèse médicamenteuse, l'arrêt ou la modification du traitement peut être envisagée, non sans avoir demandé un avis médical. Il est important de consulter un médecin après la survenue d'un symptôme ou d'un effet indésirable pendant un traitement. Dans les cas les plus graves, il est nécessaire d'avoir recours à un service d'urgences.

Prévention

Il est possible d'éviter les effets iatrogènes en respectant la prescription et la posologie des médicaments, et en consultant la notice. En cas d'automédication, il est préférable de demander conseil au pharmacien. Consommer de l'alcool pendant un traitement est fortement déconseillé. Par ailleurs, tout effet indésirable peut être signalé à l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Chez les personnes âgées en particulier, la iatrogénie médicamenteuse peut être évitée grâce à un suivi médical régulier, à une révision des prescriptions, et à une hiérarchisation des médicaments en cas de polymédication.

A lire également



Crédits photo : © studiopure - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Effets secondaires des médicaments: comment les éviter? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.