Régime Paléo - Bienfaits et dangers

Avril 2017

Le régime paléolithique, plus communément appelé régime paléo, de plus en plus utilisé est inspiré de l'alimentation des hommes préhistoriques. Le point sur l'origine du régime paléo, ses caractéristiques, ses bienfaits, ses dangers et les précautions à prendre. Le régime paléolithique ou régime paléo consiste à adopter les habitudes alimentaires de nos ancêtres. Certains anthropologues affirment que nos ancêtres ne souffraient pas de maladies dégénératives, et que ce fait s'explique majoritairement par l'alimentation. Les aliments autorisés sont les poissons, les fruits de mer, les viandes (maigres), les volailles, les fruits et légumes qui contiennent peu d'amidon et les noix. Le régime paléo exclut tous les produits transformés (produits laitiers, conserves), les céréales, les aliments salés et sucrés, les boissons gazeuses et les viandes grasses. Quant au café, au thé et à l'alcool, ils peuvent être consommés avec modération.



Définition

Inspiré de l'ère paléolithique comme son nom l'indique, le régime paléo consiste à adopter une alimentation similaire à celle de nos ancêtres. Il s'appuie sur la logique suivante : notre patrimoine génétique étant très proche de celui des hommes préhistoriques, leur alimentation pourrait nous être bénéfique.

Bienfaits

Le régime paléo permet de perdre du poids, mais essentiellement à court terme. Les nouvelles habitudes alimentaires induites par ce régime entraineraient une amélioration de l'état de santé général, et permettraient de prévenir des affections telles que les maladies cardiovasculaires et l'ostéoporose. Autre avantage du régime paléolithique : riche en protéines, il permet de manger à sa faim en éprouvant rapidement une sensation de satiété. Petit bémol à rappeler: ce régime, pas plus que les autres, ne peut être miraculeux. Dans près de 80% des régimes, une reprise de poids s'effectue quelques mois après l'arrêt du régime. Il faut être conscient des effets néfastes sur la santé des régimes yoyos

Aliments à privilégier

Ce régime propose de revenir aux bases de l'alimentation. Dans les faits, il s'agit surtout de supprimer les aliments industriels et transformés, en consommant les mets disponibles à la Préhistoire. Sont à privilégier : les viandes maigres, les poissons et fruits de mer, les œufs, les fruits et légumes pauvres en amidon, les noix et les graines. Certains aliments sont tolérés et peuvent être consommés avec modération : les avocats, les huiles pressées à froid, le thé, le café et l'alcool.

Aliments à éviter

Non disponibles à la Préhistoire, les aliments à éviter ou à supprimer sont les céréales et leurs dérivés, les laitages, les produits riches en amidon, et les légumineuses (légumes secs). Le sucre, les viandes grasses, les aliments transformés, et les boissons gazeuses sont également à bannir. Certains médecins prescripteurs de ce régime autorisent en quantités limités les produits laitiers et le beurre mais également les féculents.

Sport et régime paléo

Les habitudes alimentaires du régime paléolithique sont compatibles avec la pratique d'une activité sportive. Ce régime contribue particulièrement à la récupération après l'effort en restaurant les pertes en sels minéraux, et en aidant à éliminer les toxines.
Selon le sport pratiqué, le régime paléo peut être modifié pour s'adapter aux exigences nutritionnelles du sportif.

Précautions

Pour débuter progressivement, il est possible de conserver plusieurs repas « actuels » dans la semaine. Afin d'éviter la monotonie, il est recommandé d'adopter une alimentation variée en diversifiant le choix des aliments parmi ceux autorisés. En raison de son caractère restrictif, le régime paléolithique peut causer certaines carences et ne s'adapte pas forcément au mode de vie actuel.

Dangers

Ce régime peut se rapprocher d'un régime hyperprotéiné avec des conséquences néfastes sur la santé. Lors de l'arrêt de ce régime, une reprise de poids s'effectuera rapidement, comme d'ailleurs avec la majorité des régimes. D'autre part, l'exclusion des produits laitiers représente un risque de carence en raison notamment du déficit en apport de calcium.

Avis médical

Penser à prendre l'avis d'un un médecin avant de commencer ce régime.

Crédits photo : © krasyuk - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Régime Paléo - Bienfaits et dangers » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.