IVG médicamenteuse - Modalités et déroulement

Février 2017

Sans anesthésie ni chirurgie, l'IVG médicamenteuse permet d'interrompre une grossesse au moyen de deux médicaments pris au cours de consultations médicales, et peut être pratiquée jusqu'à la fin de la 7ème semaine de grossesse. Un point sur le déroulement de cette méthode d'IVG.


Principe

La voie médicamenteuse est l'une des deux méthodes d'Interruption Volontaire de Grossesse. L'IVG médicamenteuse peut être pratiquée en médecine de ville : dans un cabinet médical, un centre de santé, ou centre de planification. Elle peut également être pratiquée dans un établissement de santé<g/ras>. Dans ce cas, le délai pour y avoir recours est allongé. L'IVG médicamenteuse consiste à prendre deux médicaments différents sous forme de comprimés pour interrompre une grossesse.

Délai pour avoir recours à une IVG médicamenteuse

Le délai pour avoir recours à une IVG par voie médicamenteuse dépend du lieu où elle est pratiquée. En médecine de ville, une IVG médicamenteuse est possible jusqu'à la fin de la 5ème semaine de grossesse (soit la 7ème semaine après le premier jour des dernières règles). En établissement de santé, l'IVG médicamenteuse peut être pratiquée jusqu'à la fin de la 7ème semaine de grossesse (soit la 9ème semaine d'aménorrhée).

Déroulement d'une IVG médicamenteuse

Consultations avant l'IVG

Deux consultations sont nécessaires pour prendre les médicaments. Lors de la première consultation, la patiente enceinte prend le premier comprimé : la mifépristone bloque l'action de la progestérone et interrompt la grossesse. Des saignements peuvent survenir, mais ils ne mettent en aucun cas en évidence l'arrêt de la grossesse. La deuxième consultation reste indispensable dans tous les cas.
36 à 48 heures plus tard, la deuxième consultation est consacrée à la prise du second médicament : le misoprostol (également par voie orale). Ce comprimé provoque des contractions et l'expulsion de l'embryon. Les contractions sont d'intensité plus ou moins forte, et peuvent nécessiter la prise d'antalgiques pour soulager la douleur. Les saignements surviennent généralement entre 4 et 24 heures après la prise du misoprostol, et peuvent durer plusieurs jours.

Consultation de contrôle

La consultation de contrôle est indispensable pour vérifier que la grossesse est bien interrompue<g/ras>. Le médecin s'assure également que la patiente ne présente aucune complication. Cette visite doit être effectuée entre le 14ème et le 21ème jour suivant la prise de la mifépristone (le premier médicament). Pendant cette visite de contrôle, le médecin propose à la patiente un entretien psycho-social, et vérifie qu'elle dispose d'un moyen de contraception qui convient à sa situation.

Efficacité

L'IVG par voie médicamenteuse est une méthode efficace à 95%. En cas d'échec, il est nécessaire d'avoir recours à la technique chirurgicale.

Pour aller plus loin

IVG médicamenteuse, Ministère des Affaires Sociales, de la Santé, et des Droits des Femmes.

A lire également

Interruption Volontaire de Grossesse

Crédits photo : © Photographee.eu - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 30 août 2016 à 16:31 par Jeff.
Ce document intitulé « IVG médicamenteuse - Modalités et déroulement  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.