Sport et dopage: les médicaments interdits

Mars 2017




Certains médicaments peuvent provoquer des effets dopants. Quelles sont les substances interdites et quels sont leurs effets ? Comment savoir si un traitement médicamenteux est considéré comme dopant ?

Qui est concerné ?

Tous les sportifs sont potentiellement concernés par le dopage. Les contrôles sont pratiqués à tous les niveaux de compétition : départemental, régional, national et international. Même les sportifs non licenciés risquent des sanctions en cas de prise de substance interdite.

Effets des produits dopants

Certains médicaments et substances sont interdits en compétition ou en dehors parce qu'ils améliorent les performances sportives : augmentation de la vitesse, de la puissance, de l'endurance, de la masse musculaire, ou diminution de la sensibilité à la douleur. Il existe également des médicaments qui masquent les effets des produits dopants.

Substances interdites

En compétition

Sont proscrits pendant les compétitions : les médicaments stimulants (amphétamines), les narcotiques (benzodiazépines), les glucocorticoïdes (cortisone), et les cannabinoïdes.

En permanence

Sont interdits à la fois pendant les compétitions et en dehors : les agents anabolisants (parfois prescrits pour lutter contre les carences en protéines), les hormones peptidiques, les diurétiques, les bêta-2 agonistes (traitement de l'asthme), et les médicaments améliorant le transfert de l'oxygène. Les bêta-bloquants sont interdits dans des sports tels que l'automobile, le tir, le billard, et le golf.

Prévention

Automédication

L'automédication doit faire l'objet d'une vigilance particulière. Pour s'assurer qu'un médicament ne contient pas de substance interdite, il est conseillé de lire attentivement la notice. Les sportifs peuvent se référer à la Liste des interdictions mise à jour chaque année par l'Agence Mondiale Antidopage pour savoir si une substance est considérée comme dopante. Il est conseillé d'être attentif aux compositions des compléments alimentaires et des traitements à base de plantes. Mieux vaut demander l'avis d'un médecin en cas de doute.

Autorisation d'usage à des fins thérapeutiques

En cas de prise d'une substance interdite dans le cadre d'un traitement thérapeutique, il est possible de demander une Autorisation d'usage à des fins thérapeutiques (AUT) à l'Agence Française de la Lutte contre le Dopage. Le traitement est autorisé si son absence entraine un grave préjudice sur la santé et la carrière sportive, s'il n'améliore pas les performances, et s'il n'existe pas de traitement alternatif.

Pour aller plus loin



Crédits photo : © Christian Schwier - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Sport et dopage: les médicaments interdits » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.