Végétations - Alternatives à la chirurgie

Février 2017


Végétations voluminueuses


L'hypertrophie des végétations, souvent associée à celles des amygdales, est responsable chez les enfants de ronflements, congestion nasale, sinusite, otite moyenne récurrente, voire même apnée obstructive du sommeil. L'hypertrophie des végétations peut provoquer sur un plus long terme des manifestations cardio-vasculaires et un retard de croissance.

Adenoidectomie

Méthode la plus employée


L'adénoidectomie, ablation chirurgicale des végétations, est la méthode la plus fréquemment pratiquée lorsque les végétations sont trop volumineuses et entrainent un retentissement sur la santé de l'enfant.

Complications


Comme toute intervention chirurgicale, l'adénoidectomie comporte certaines complications :

Liens entre allergies et végétations


D'autre part, les liens entre les végétations et les allergies sont connus depuis longtemps, les végétations pouvant protéger de l'apparition de manifestations allergiques.

Corticoïdes nasaux


Plusieurs équipes ont travaillé sur une autre alternative à l'intervention chirurgicale en ayant recours aux corticoïdes nasaux sur une longue période. Les conclusions de cette étude ont été publiées en 2010 dans la revue (Pediatric Allergy & Immunol 2010 21 1095-1106).

Une étude concerne la Béclomethasone en spray nasal pendant 2 à 4 semaines suivi de 16 à 24 semaines à raison de 336 à 400µg/j avec des résultats positifs sur la taille des Végetations et la diminution des manifestations. Une autre étude effectuée sur 178 enfants de 3 à 6 ans avec le Flunisolide a permis une réduction de la taille des Végétations évitant ainsi l'intervention chirurgicale. D'autres essais ont été effectués ont donné dans l'ensemble bons résultats.

Effets secondaires sur une longue période


Le recours aux corticoides intranasaux sur une longue période et l'apparition de très peu d'effets secondaires locaux necontre-indiquent pas ce traitement local.

D'autres études sont nécessaires


D'autres études sont nécessaires pour confirmer l'interêt des corticoides intranasaux chez des enfants présentant des végétations volumineuses ayant des retentissements.

Sources: ACTUALITES BIBLIOGRAPHIQUES EN ALLERGOLOGIE - Dec. 2010
Claude MOLINA et Jacques GAYRAUD.
(SYFAL)

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 6 janvier 2014 à 22:03 par Jeff.
Ce document intitulé « Végétations - Alternatives à la chirurgie » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.