Jogging : ne pas courir trop vite

Juin 2017


Une étude menée par des chercheurs danois, publiée en 2014 dans le Journal of the American College of Cardiology a montré qu'une pratique modérée du jogging est bénéfique pour la santé mais qu'une une activité trop intense pouvait présenter des risques médicaux.

Taux de mortalité identique

Les résultats de cette étude montrent que le taux de mortalité chez les personnes effectuant un jogging intensif était presque identique à celles qui étaient sédentaires. D'autre part, courir trop rapidement, et trop souvent pourrait représenter un risque.

Vitesse modérée

L'équipe de chercheurs conseille de courir entre une et deux heures et demie de manière modérée à raison de trois fois par semaine. Pratiquer le jogging 2 à 3 fois par semaine, à vitesse modérée est le meilleur conseil pour améliorer son espérance de vie.

Autres conseils pour bien courir

Alterner surfaces et bien choisir ses baskets

Il est conseillé t d'alterner les surfaces, bitume, terre ou sable, sur lesquelles le joggeur court. Sur un sol mou comme un chemin de terre, les baskets doivent être bien attachées. Lorsque le sol est dur comme sur le bitume, il faut que les plus amortissent le poids du corps.

Niveau, entrainement et poids du joueur

Le poids du coureur ainsi que son niveau et son degré d'entrainement interviennent également. Un coureur peu entrainé risque de ne pas amortir correctement les chocs.

Sources : Romain Moreau, coach sportif : http://www.rm-coach-sportif.com/

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Jogging : ne pas courir trop vite » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.