Couperose - Rosacée - Causes, symptômes et traitement

Mars 2017

La rosacée (ou couperose) est une affection de la peau qui peut toucher toute personne adulte. La rosacée provoque des rougeurs localisées qui sont bénignes mais peuvent être handicapantes.


Définition

La couperose est une affection cutanée qui se caractérise par des rougeurs sur les joues, le nez, le front et le menton. Lorsque la maladie évolue, ces rougeurs peuvent devenir permanentes et être accompagnées de vaisseaux dilatés (couperose) sur les joues et les ailes du nez, ainsi que des boutons rouges. Elle touche plus souvent les femmes entre 40 et 50 ans, plus volontiers les individus à peau, yeux et cheveux clairs. L'explication physiologique du phénomène est mal connue, mais il s'agirait d'un trouble au niveau des vaisseaux sanguins de la face. Il s'agit d'une maladie cutanée incurable et évolutive, dont les crises sont le plus souvent déclenchées par les températures extrêmes ou le soleil. La maladie peut évoluer selon plusieurs stades de façon inconstante.

Causes

La physiopathologie en est complexe et probablement multifactorielle. Il existe tout au moins un phénomène vasculaire prédominant : altérations des petits vaisseaux, oedeme, mauvais drainage des veines du visage, probablement déterminée en partie génétiquement. L'alcool, souvent incriminé dans la genèse de la rosacée, ne semble pas être en cause, mais simplement un cofacteur de vasodilatation des vaisseaux, la rendant plus affichante. En revanche, il semblerait que les expositions solaires soient en cause dans la génèse et l'aggravation de la rosacée, au moins chez certains patients.

Symptômes

Initialement, la rosacée peut débuter par des phénomènes de poussées successives soudaines de rougeurs du visage et du cou avec une sensation de bouffées de chaleur, dont la durée de quelques minutes cède spontanément. Après une période ayant vu plusieurs poussées se succéder, une rougeur diffuse et permanente touchant principalement le front, le nez et les joues ; c'est ce stade qui est historiquement qualifié de couperose ; Parfois, l'évolution se fait vers la présence de surélévations de la peau d'aspect inflammatoire : c'est le stade caractéristique de la rosacée ; Dans sa forme la plus intense et qui touche presque exclusivement les hommes, elle peut évoluer vers le rhinophyma, caractérisé par un nez rouge, augmenté de volume dont la peau est épaissie : on parle de trogne.
  • Rougeurs sur le visage.
  • Peau sèche, sensible, sensation de brûlure.
  • Augmentation des rougeurs sous l'effet de l'émotion ou changement de température.
  • Apparition de papules ou pustules sur le nez, les joues, le front et le menton.
  • Yeux secs, rouges et irrités.

Qui est concerné ?

Tous les adultes sont concernés. Les personnes les plus touchées sont :
  • les adultes de 30 à 50 ans ayant la peau claire et rougissant facilement,
  • les femmes (2 fois plus touchées que les hommes),
  • les personnes aux teints clairs,
  • les personnes dont les parents étaient touchés par la rosacée.

Facteurs de risque

  • exposition prolongée au soleil ;
  • changement de température ;
  • consommation de boissons chaudes, d'épices, d'alcool ;
  • causes hormonales : grossesse, ménopause ;
  • émotions fortes : Stress, colère ;
  • prise de corticoïdes.

Diagnostic

Dans le cas de la couperose, le diagnostic est clinique. Il suffit de se rendre chez un médecin ou un dermatologue, qui établira un diagnostic grâce à un examen cutané et un interrogatoire. En cas de doute avec d'autres maladies, on peut effectuer une biopsie cutanée.

Traitement

La rosacée en cas de grossesse ne nécessite pas de traitement : elle disparaît généralement quelques semaines ou mois après l'accouchement. La rosacée du bébé et du jeune enfant s'estompe en principe au fur et à mesure que l'épiderme s'épaissit.

Dans les formes peu évoluées, certains médicaments sous forme de crèmes, peuvent soulager la personne des symptômes ressentis, ou atténuer parfois les rougeurs. Dans des formes plus avancées, le recours à des Antibiotiques quelquefois, pourrait avoir des effets améliorants. Au stade de la couperose permanente, des techniques spécifiques comme l'électrocoagulation ou le laser ont parfois de bons résultats. Le rhinophyma peut aussi être traité par laser. Une intervention chirurgicale peut être envisagée dans les cas inesthétiques. Parallèlement, l'hygiène de la peau est importante et une toilette à l'eau tiède est simplement conseillée.

Traitements médicamenteux

  • Antibiotiques : le plus souvent, on prescrit une crème à base de métronidazole ou de clindamycine. Quand la rosacée est étendue ou qu'elle provoque une inflammation des yeux, le praticien peut prescrire un antibiotique oral (tétracycline minocycline) pendant trois mois.
  • Acide azélaïque : en crème ou gel à appliquer localement, il aide à diminuer le nombre de pustules et à atténuer les rougeurs.
  • Isotrétinoïne orale : utilisée pour les formes graves de rosacée, comme la rosacée phymateuse ou apparition de papules, pustules ou nodules résistants aux autres traitements.

Chirurgie

Les traitements chirurgicaux sont recommandés pour diminuer l'apparence des petites lignes rouges dues à l'éclatement des vaisseaux.
  • Électrocoagulation : agit sur la couperose, nécessite plusieurs séances et peut entraîner des saignements, rougeurs et formation de petites croûtes.
  • Chirurgie au laser : moins douloureux que l'électrocoagulation. Elle peut cependant provoquer des ecchymoses ou un rougissement passager.
  • Dermabrasion : technique qui « use » la couche superficielle de l'épiderme par passage d'une petite brosse rotative.

Prévention

On ne peut prévenir réellement la couperose, mais on peut éviter l'aggravation ou la répétition trop fréquente de certains symptômes, en évitant les changements de températures trop intenses, les boissons et plats trop chauds ou trop épicés, l'alcool, les produits irritants pour la peau, et les médicaments vasodilatateurs.

Si vous devez vous exposer au soleil, faites-le avant 11h et après 16h, et en protégeant votre peau avec une crème à indice élevé pour éviter les coups de soleil. Limitez les expositions solaires.

Certains aliments et certaines boissons contribuent à la dilatation des vaisseaux et à l'apparition de la rosacée : café, boissons chaudes, alcool, épices... Evitez d'en consommer. Par temps de grand froid, vent, neige, protégez votre visage avec un vêtement chaud.

Stress et émotions fortes peuvent être la cause de la rosacée : apprenez à vous détendre. Evitez les saunas et bains chauds prolongés.
  • Evitez l'eau chaude sur le visage : préférez une eau tiède.
  • Evitez les produits lavant à base d'alcool ou d'acide : en cas de doute, demandez à votre pharmacien.
  • Appliquez une crème adaptée aux peaux sujettes à la rosacée.

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Couperose - Rosacée - Causes, symptômes et traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.