Durillon - Cors au pied - Causes, symptômes, traitement et prévention

Septembre 2016

Un durillon (ou cor) est un épaississement de la couche superficielle de la peau, l'épiderme. Dans la majorité des cas, le durillon se situe au niveau de la plante du pied, parfois au niveau de la paume de la main. Affection bénigne, le cor au pied (ou durillon au pied) peut néanmoins provoquer une véritable gêne à la marche et parfois même s'infecter et nécessiter une intervention chirurgicale. Il existe des traitements préventifs et curatifs afin de s'en débarrasser.


Définition

Le cor au pied est une callosité située sur le pied, un épaississement de la surface cutanée. Il se présente sous la forme d'un cône apparaissant la plupart du temps sur le dos des orteils ou sous la plante des pieds.

Causes

La formation d'un durillon est la conséquence de microtraumatismes : un frottement répété, par exemple. La peau active la fabrication de kératine, et s'épaissit pour protéger les tissus. Déformation des orteils et port de chaussures inadaptées, étroites, raides ou trop hautes sont les principales causes de formation de durillons. Les durillons sont également fréquents chez les sportifs (sollicitation répétée des pieds), les personnes âgées (peau plus sensible aux pressions) et les musiciens (frottements et pressions sur les doigts).

Symptômes

Le durillon se manifeste par un épaississement de l'épiderme, généralement peu étendu. Il prend habituellement une teinte jaunâtre, une forme arrondie, et une consistance plus ou moins friable. Contrairement à une verrue, le durillon conserve l'aspect des lignes cutanées.
La différence entre le cor, l'oeil-de-perdrix et le durillon tient principalement à leur localisation. Le durillon se forme au niveau de la voute plantaire, alors que le cor apparaît plutôt sur l'articulation de l'orteil, et l'oeil-de-perdrix entre les orteils. Le durillon peut également se former au niveau des doigts ou de la paume de la main. Non traité et selon son emplacement, le durillon peut être douloureux et gêner la marche.

Traitement

Un durillon peut être traité simplement au moyen d'un bain de pieds, d'un décapage doux, et d'une crème. En cas de durillons fréquents et/ou douloureux, il est conseillé de consulter un spécialiste (podologue ou pédicure) afin qu'il les élimine à l'aide d'une lame. Une intervention bénigne et généralement indolore.

Gommage, crème, pansement

La première attitude à adopter est un gommage de la partie rugueuse avec une pierre ponce ou une râpe. Utiliser des crèmes kératolytiques à base d'acide salicylique ou lactique qui ont une action émolliente. Port de pansements cicatrisants.

Intervention chirurgicale

Dans certains cas, un recours à une légère intervention chirurgicale est nécessaire. Le port de chaussures fermées est déconseillé le temps du traitement. Préférez sandales et les tongs, le mieux étant de rester pieds nus.

Complications

Un cor au pied peut s'infecter, notamment chez les diabétiques, entraînant parfois une manifestation de « pied diabétique », avec disparition de la sensibilité.

Prévention

Il est possible d'éviter la formation de durillons sous les pieds en portant des chaussures adaptées aussi souvent que possible : souples et suffisamment larges pour limiter la fréquence des frottements. Un talon d'environ 3 centimètres est préférable, le port fréquent de hauts talons ayant tendance à accélérer l'apparition de durillons. Il est conseillé de respecter une bonne hygiène des pieds pour repérer plus rapidement la formation de callosités, et les traiter de façon précoce. Appliquer régulièrement une crème hydratante permet également d'assouplir la peau. Les personnes âgées et les diabétiques sont invités à consulter régulièrement un spécialiste pour mettre en place des solutions de prévention.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :


Crédits photo : © leszekglasner - Fotolia.com

A voir également :

Publi-information
Publi-information
Ce document intitulé « Durillon - Cors au pied - Causes, symptômes, traitement et prévention  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.