Rétinopathie diabétique - Symptômes

Août 2017

50% des diabétiques présentent une pathologie de la rétine et 2% d'entre eux deviennent aveugles. D'autre part, le diabète est la première cause de cécité. La rétinopathie diabétique atteint la rétine et peut provoquer une rétinopathie non proliférante ou proliférante.
Un bilan ophtalmologique permet d'effectuer un diagnostic de rétinopathie. Il permet de mesurer comprend l'acuité visuelle, le degré de réfraction, d'effectuer une mesure de la pression intra oculaire et d'examiner la rétine.


Définition

La rétinopathie diabétique, encore appelée RD et principale complication du diabète, entraine des troubles de la vision pouvant aboutir à une cécité. La rétinopathie diabétique est l'une des principales causes de cécité de l'adulte dans les pays occidentaux. Le dépistage précoce d'une rétinopathie diabétique suivi d'un traitement adapté permet d'éviter l'apparition d'une cécité. La majorité des anomalies rétiniennes provoquées par le diabète sont silencieuses ne provoquant ainsi aucun symptôme, ce qui explique que les premières manifestations d'une rétinopathie diabétique apparaissent tardivement au cours de cette pathologie.

Le diabète modifie la qualité des petits vaisseaux sanguins notamment qui irriguent l'oeil. La rétinopathie diabétique atteint la rétine pouvant provoquer une rétinopathie non proliférante ou proliférante pouvant conduire à la cécité.

Rétinopathie diabétique non proliférante

La rétinopathie diabétique non proliférante, forme la plus fréquente de rétinopathie diabétique, encore appelée rétinopathie simple, correspond au début de l'évolution de la maladie et ne provoque en général aucune manifestation.

Rétinopathie diabétique proliférante

La rétinopathie diabétique proliférante représente quant à elle la forme la plus sévère.

Facteurs de risques

L'ancienneté du diabète est l'un des facteurs de risque les plus importants pouvant annoncer l'apparition d'une RD. Une étude parue au Danemark montre qu'au bout de 30 années d'évolution, le diabète de type 1 s'accompagne d'une RD dans plus de 95% des cas. La forme la plus sévère de la rétinopathie diabétique, la rétinopathie diabétique proliférante, apparaît au bout de 16 années environ.

D'autres facteurs sont à prendre en considération, comme la sévérité du diabète et un taux plus élevé d'hémoglobine glyquée ainsi qu'une hyperlipidémie, une atteinte rénale et tension artérielle systolique élevée.

L'obésité et la sédentarité ainsi que le tabagisme et la consommation d'alcool sont d'autres facteurs à prendre en compte.

La survenue d'une grossesse chez une diabétique augmente le risque de survenue d'une rétinopathie diabétique.

Diagnostic

Le diagnostic précis de la rétinopathie diabétique s'effectue en pratiquant un fond d'oeil, examen indolore le plus adapté, permettant d'étudier les structures de l'oeil situées à l'arrière du cristallin et notamment la rétine. Il permet aussi de dépister et de suivre l'évolution d'autres pathologies oculaires comme la dégénérescence maculaire. La découverte notamment de vaisseaux sanguins anormaux, d'un œdème, d'hémorragies ou de dépôts graisseux dans la rétine, lésions du tissu nerveux, ainsi que l'apparition de néovaisseaux sanguins, d'hémorragies vitréennes ou d'un décollement de la rétine permettent un diagnostic de rétinopathie diabétique.

Angiographie à la fluorescéine

L'angiographie à la fluorescéine est un autre examen qui permet de confirmer le diagnostic rétinopathie diabétique mais également d'évaluer, l'étendue des lésions, de choisir le traitement le plus adapté et d'en suivre l'évolution. Il permet notamment de détecter l'apparition de fuites au niveau des vaisseaux sanguins.

Tomographie par cohérence optique

L'OCT, tomographie par cohérence optique est un autre examen permettant de confirmer le diagnostic et de mettre en oeuvre le traitement le plus adapté en mesurant l'épaisseur de la rétine, et en dépistant un éventuel gonflement rétinien.

Symptômes

Au cours d'une rétinopathie diabétique, apparaissent des anomalies minimes qui ne provoquent aucune manifestation. Peuvent apparaître à ce moment là des symptômes visuels comme un œdème maculaire ou une ischémie maculaire sans que les personnes atteintes ne soient atteints d'une gêne de la vision.


La rétinopathie diabétique non proliférante provoque des signes d'ischémie rétinienne comme par exemple les microanévrismes, une augmentation de la perméabilité capillaire, des anomalies de la microvascularisation intra-rétinienne, les anomalies veineuses, les exsudats durs, des hémorragies et un œdème maculaire. Les microanévrismes forment de lésions rétiniennes arrondies colorées le plus fréquemment en rouge couleur rouge.Apparaissent également des hémorragies rétiniennes pouvant ressembler à des flammes ou prendre la forme de tâches aux contours irréguliers. Peuvent également survenir des exsudats secs profonds et des nodules cotonneux.

Les manifestations de la rétinopathie proliférante sont plus sévères que celles provoquées par la rétinopathie non proliférante, pouvant provoquer une hémorragie du vitré qui n’entraîne généralement pas de perte de vision définitive ainsi qu' un décollement de rétine par traction, à l'origine d'une perte de vision importante. Une baisse d'acuité visuelle sévère, brutale et indolore peut également survenir. Les principaux symptômes évoluent vers une vision floue, une perte de la vision nocturne. D'autre part, peuvent apparaître des taches noires ou des flashs lumineux dans le champ visuel, ainsi qu'une perte de vision brutale, indolore et importante. Une rétinopathie proliférante provoque le développement de néovaisseaux prérétiniens sur le vitrée pouvant provoquer des hémorragies intravitréennes. Un œdème maculaire, cause la plus fréquente d'une perte de la vision due à la rétinopathie diabétique, peut apparaître. Une rétinopathie proliférante, peut provoquer également l'apparition de fins capillaires prérétiniens situés notamment au niveau de la surface de la rétine.

Prévention

Un patient diabétique doit effectuer un examen ophtalmologique complet une fois par an, ceci afin de dépister le plus précocement possible une rétinopathie diabétique. D'autre part, l'apparition de manifestations ophtalmiques chez un diabétique impose un examen ophtalmologique rapide.

Complications

La gravité et les complications d'une rétinopathie diabétique sont liées à l'ancienneté du diabète ainsi qu'à un contrôle insuffisant de la glycémie et de la tension artérielle.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé :

Sources

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Rétinopathie diabétique - Symptômes » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.