Signes biologiques de la mort - Définition

Mai 2017


Définition

Les signes biologiques de la mort désignent l'ensemble de signes qui surviennent lorsqu'une personne vient de décéder. La perte de conscience, l'arrêt cardiaque et respiratoire ainsi que l'absence de réflexe constituent les principaux signes. On observe également un teint pâle (pâleur post mortem), une rigidité musculaire et une baisse de la température corporelle. Lorsque la personne décédée est allongée sur le dos, le sang s'accumule passivement vers le bas, entraînant une coloration violacée du dos : on parle alors de lividité cadavérique ou de livor mortis. Lorsque le corps se décompose (putréfaction), la température corporelle augmente de nouveau.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Signes biologiques de la mort - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.