Chirurgie de la thyroïde - Les complications sérieuses

Février 2017

La thyroïde, située en avant de la trachée, à la base du cou, est formée de deux lobes qui sont réunis par un isthme. Parmi les 40.000 interventions chirurgicales de la thyroïde pratiquées chaque année en France, peuvent survenir des complications. Les plus fréquentes et les moins importantes sont les douleurs post opératoire, l'œdème et une sensation d'anesthésie en regard de la zone opérée. Mais d'autres complications plus sérieuses peuvent s'observer.



Un hématome du cou

Un hématome, provoqué par un saignement peut survenir au niveau de l'intervention, dans la partie occupée par la thyroïde, et ceci dans les quelques heures suivant l'intervention. Cette complication nécessite un traitement urgent avec une nouvelle intervention car il peut comprimer la trachée et provoquer une gêne respiratoire plus ou moins sévère.

Une paralysie du nerf récurrent

Les 2 nerfs récurrents qui innervent chacun une corde vocale sont situés au contact de la face postérieure de la thyroïde. Un des 2 nerfs peut être atteint d'une paralysie au cours de l'intervention. Dans de très rares situations, les 2 nerfs récurrents peuvent être touchés. Il s'agit souvent d'une situation urgente, pouvant provoquer une asphyxie et nécessiter une trachéotomie. Peuvent apparaître dans ce cas, des difficultés pour avaler des liquides, une modification de la voix et de son intensité ainsi que des troubles respiratoires. Dans la majorité des situations, la paralysie observée reste transitoire et la personne opérée récupère dans les 2 à 3 mois, parfois même avant. Il arrive parfois que ces modifications ne disparaissent qu'au bout de 1 an. Des séances d'orthophonie permettent une amélioration et une récupération plus rapides. Dans de très rares cas, moins de 1% des situations environ, la paralysie reste définitive.

Une infection locale

Une infection située au niveau de l'intervention peut survenir dans des cas exceptionnels plusieurs jours après l'intervention.

Une hypoparathyroïdie

Les glandes parathyroïdes, au nombre de 4, sont situées de chaque côté de la glande thyroïde. Une intervention sur la glande thyroïde peut provoquer une anomalie de fonctionnement d'une ou de plusieurs des glandes parathyroïdes à l'origine d'une baisse de la calcémie qui peut se prolonger jusqu'à 2 mois. En effet ces glandes secrètent la parathormone thyroïdienne qui agit sur la régulation du calcium et phosphore dans le sang. Une hypocalcémie peut provoquer des crampes, des fourmillements autour des lèvres et des crises de tétanie. Cette anomalie disparaît le plus souvent spontanément ou nécessite parfois un traitement de vitamine D et/ou de calcium. La persistance définitive d'une hypocalcémie est exceptionnelle.

© decade3d - Fotolia.com.

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 30 mai 2016 à 10:58 par Jeff.
Ce document intitulé « Chirurgie de la thyroïde - Les complications sérieuses » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.