Chirurgie de la thyroïde - Quelles techniques ?

Juin 2017

Environ 40.000 interventions chirurgicales de la thyroïde sont effectuées chaque année en France permettant de traiter par exemple certaines hyperthyroïdies, certains nodules thyroïdiens, ou un cancer de la thyroïde. Elle permet également d'effectuer un diagnostic précis lorsque la cyto-ponction n'a pas permis pas de préciser la bénignité ou malignité d'un nodule thyroïdien. L'intervention peut, selon le diagnostic de pathologie thyroïdienne effectué, nécessiter une ablation totale de la thyroïde, ou ne concerner qu'une partie de la glande.


La thyroïdectomie totale

Une thyroïdectomie totale consiste en une ablation de l'ensemble de la glande thyroïde. La thyroïdectomie totale se déroule sous anesthésie générale. L'intervention dure en général, 1h30 à 2 heures, mais peut se prolonger en cas de curage ganglionnaire associé. L'intervention ne peut pas être effectuée en ambulatoire et nécessite de passer une nuit dans la structure hospitalière afin de surveiller le risque d'apparition d'un hématome compressif, la durée du séjour durant 2 jours. La cicatrisation complète nécessite 6 à 12 mois.
Selon une étude publiée dans les annales d'endocrinologie en Octobre 2014 sur l'évolution de la chirurgie thyroïdienne au cours des 30 dernières années, la thyroïdectomie totale reste la technique la plus répandue permettant d'éviter les récidives nodulaires et indiquée lors d'un diagnostic de cancer de la thyroïde.

Ablation partielle : Les différentes techniques

Les différentes techniques chirurgicales d'ablation partielle de la thyroïde sont la lobectomie ou lobo-isthmectomie ou l'isthmectomie.

La lobectomie

La lobectomie consiste à enlever un seul lobe de la thyroide.

La lobo-isthmectomie

La lobo-isthmectomie consiste en une ablation d'un lobe et d'une partie de l'isthme.

L'isthmectomie

L'isthmectomie consiste en une ablation de l'isthme, tissu en avant de la trachée reliant les 2 lobes.

Les douleurs post-opératoires

Peuvent survenir après l'intervention des douleurs qui sont en général peu intenses.

Oedème et anesthésie de la zone opérée

Un œdème peut apparaître et persister environ ainsi qu'une sensation d'anesthésie de la zone opérée, symptômes qui disparaissent environ en quelques semaines, parfois un peu plus longtemps pour l'œdème.

Autres complications post opératoires

Peuvent également apparaître un hématome compressif, une infection locale, une hypoparathyroidie, ou une paralysie d'un des nerfs récurrents.

© lom123 - Fotolia.com.

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Chirurgie de la thyroïde - Quelles techniques ? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.