Médecine du travail : principes et fonctionnement

Décembre 2016


Accessible à tous les travailleurs des secteurs privé et public, la médecine du travail garantit de bonnes conditions de travail. Quel est son rôle auprès des salariés ? Et des employeurs ? A quel rythme s'effectuent les visites médicales ?


Principes de la médecine du travail

Le rôle du médecin du travail est essentiellement préventif. Il intervient à la fois auprès des salariés et des employeurs, pour « éviter toute altération de la santé physique et mentale des travailleurs du fait de leur travail » selon la loi.
L'accès à la médecine du travail est libre.

Actions auprès des salariés

Le médecin du travail surveille l'état de santé des employés, et détermine leur aptitude au travail. Pour cela, des visites sont prévues à l'embauche, puis environ tous les deux ans. Des visites de reprise et de préreprises sont effectuées après de longues périodes d'arrêt. Le médecin du travail peut intervenir en cas de harcèlement moral ou sexuel.

Actions auprès des employeurs

Le médecin du travail a un rôle de conseil auprès des employeurs et des représentants du personnel sur des points tels que les conditions de travail en entreprise, l'adaptation des postes, la protection contre les produits toxiques, et l'hygiène. En évaluant les risques liés à une activité, le médecin du travail est en mesure de proposer des actions de prévention et des solutions d'ergonomie. Il dispose d'un libre accès aux postes de travail.

Fonctionnement de la médecine du travail

Examen à l'embauche

La visite d'embauche permet de vérifier que l'employé est bien apte au travail. Le médecin du travail l'informe des risques potentiels liés à son poste de travail, et le sensibilise aux moyens de prévention. Une adaptation du poste de travail peut également être préconisée. Cette visite doit avoir lieu avant l'embauche ou avant la fin de la période d'essai.

Suivi

Les visites périodiques assurent un suivi du salarié et de son aptitude au travail, et ont généralement lieu tous les deux ans. En dehors de ces visites, le salarié a la possibilité d'être reçu par le médecin du travail à sa demande ou à celle de l'employeur. Les employés âgés de moins de 18 ans, les femmes enceintes, les travailleurs handicapés et les personnes exposées à des produits toxiques bénéficient d'une surveillance médicale renforcée.

Visites de préreprise et de reprise

La médecine du travail prévoit des visites de préreprise après un arrêt de travail supérieur à trois mois. Des visites de reprise sont également prévues suite à un congé maternité, à une maladie professionnelle, et à une absence de plus 30 jours. Ces visites permettent de vérifier que l'employé est bien apte à reprendre le travail. Selon les situations, des aménagements du poste de travail, un reclassement du salarié ou des formations peuvent être proposés. La visite de reprise est obligatoire, même après une visite de préreprise.

Pour aller plus loin

Médecine du travail, site officiel de l'administration française.

Crédits photo : © Photographee.eu - Fotolia.com

A voir également :

Publi-information
Ce document intitulé « Médecine du travail : principes et fonctionnement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.