Inactivité physique et mortalité - Les bonnes attitudes à prendre

Novembre 2017

L'inactivité physique est responsable de 5,3 millions de décès par an dans le monde, et 10% des décès en Europe. La France est Championne d'Europe d'espérance de vie mais au 10ème rang seulement de l'espérance de vie sans incapacité. La Fédération Française Sports pour Tous et Pierre Fabre Médicament ont établi un partenariat en faveur de la dynamique de Santé Publique et du développement des activités physiques et sportives comme moyen thérapeutique non médicamenteux. Le point sur les recommandations basées sur de nombreuses études scientifiques.


L'inactivité physique

La première cause de mortalité évitable dans les pays occidentalisés est désormais devenue depuis 2012 l'insuffisance d'activité physique et ceci derrière le tabac.

Insuffisance d'activité physique

L'insuffisance d'activité physique tue davantage que le tabac. L'OMS précise que l'inactivité est responsable de 10% des décès évitables en Europe.

Bienfaits de l'activité physique

Diabète

L'activité physique chez les personnes à risque métabolique élevé peut diminuer l'incidence du diabète de 50% en raison de son effet hypoglycémiant. D'autre part, l'activité physique régulière améliore le contrôle de la glycémie chez les diabétiques. Rappelons qu'un Français sur deux meurt toutes les 17 minutes des conséquences d'un diabète de type 2.

Hypertension artérielle

Il est possible de prévenir 35% des hypertensions artérielles pourraient être évitées en ayant une activité physique régulière.

Diminution de la mortalité

15mn de marche par jour permet de diminuer la mortalité de 14% et ce taux augmente jusqu' à 17% avec 30 minutes de marche quotidienne.

Cancer du côlon

Plus de 60 études ont mis en évidence une diminution du risque de 20 à 25% de développer un cancer du colon chez les personnes les plus actives.

Cancer du sein

Prévention

Une étude française effectuée auprès de 60000 femmes, par des chercheurs de l'Institut Gustave Roussy à Villejuif a montré que marcher 30 minutes par jour pouvait diminuer le risque de 10% d'avoir un cancer du sein après la ménopause. Une autre étude a montré une diminution de 25% de cancers du sein chez les femmes les plus actives.

Récidive du cancer du sein et du côlon

La pratique d'une activité physique régulière peut diminuer jusqu'à 50% environ le risque de voir récidiver un cancer du côlon et du sein. 3 heures d'activité physique hebdomadaire diminuent les risques de récidive de 20% et 9 h de 50%.

Les gestes de l'activité quotidienne

Le principe général est d'apprendre ou de réapprendre à bouger dans sa vie quotidienne, que ce soit chez soi ou au travail. Eviter de prendre l'ascenseur et monter les escaliers, descendre du bus ou du métro une station avant l'arrêt.
Se lever 1 minute toutes les heures et ne pas rester 7 heures d'affilée sur sa chaise. Au travail, penser à se lever et ne pas rester devant son écran. Parler à ses collègues en se rendant à leur poste de travail, se lever pour téléphoner...sont des attitudes à adopter.
.

Tabac, alcool, alimentation

Une étude menée sur plus de 20000 personnes âgées de 45 à 79 ans a comparé les populations selon 4 comportements leur degré d'activité physique, de consommation de tabac, d'alcool et de fruits et légumes, alcool : les personnes qui ne fumaient pas, ne buvaient pas ou très peu, et celles qui avaient une activité physique régulière et consommaient des fruits et légumes gagnent jusqu'à 14 ans d'espérance de vie par raport à celles qui n'avaient pas ces bonnes habitudes.


Sources : Pierre Fabre Médicament / Fédération Française Sports pour Tous, Octobre 2014

En savoir plus


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Inactivité physique et mortalité - Les bonnes attitudes à prendre » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.