Symptômes du cancer

Août 2016

Selon l'Institut National du Cancer le nombre de nouveaux cas de cancers en France métropolitaine en 2012 est d'environ 355 000 dont 200000 hommes et 155 000 femmes. Le nombre de décès provoqués par un cancer est de 148 000 avec 63 000 femmes et 85 000 hommes.


Symptômes d'un cancer

Plusieurs symptômes, parfois mineurs et communs à de nombreuses maladies, peuvent conduire à la découverte d'un cancer. Ils dépendent de l'organe atteint, du stade de sa découverte. La chronicité, l'aggravation de leur fréquence et de leur intensité nécessite un avis médical. Un amaigrissement, une fatigue intense, une altération de l'état général peuvent être les symptômes du cancer, mais également de nombreuses autres maladies.

Notre vidéo


Cancer du poumon

Les symptômes du cancer du poumon sont : Toux, essoufflement, altération de l'état général, crachats sanguins, ganglion dans le cou ou sur les clavicules, perte d'appétit, difficulté à avaler, amaigrissement, douleurs thoraciques...

Cancer du sein

Le cancer du sein se manifeste en général par la présence d'une boule dans le sein. Chez certaines patientes, il peut se manifester par un écoulement du mamelon, une plaque rouge sur le sein, de crevasses, des plis anormaux ou d'une peau qui pèle, une douleur du sein. Des adénopathies (ganglions) palpables peuvent aussi retrouvées au niveau des aisselles.

Cancer du colon

Comme dans de nombreux cancers, les symptômes du cancer du côlon ne sont pas spécifiques. Leur chronicité, l'aggravation de leur fréquence et de leur intensité nécessite un avis médical. Les symptômes se produisent à un stade avancé du cancer. En l'absence de traitement, le cancer peut avoir une propagation vers le foie, les glandes lymphatiques et d'autres endroits de l'organisme.
Peuvent ainsi survenir, des douleurs abdominales d'apparition récente, des troubles du transit intestinal d'apparition récente, ou la modification récente de troubles anciens du transit intestinal sont aussi des symptômes à ne pas néglige, une altération de l'état général et ne tumeur abdominale ou un foie métastatique. L'apparition d'une complication, telles qu'une perforation intestinale ou une occlusion intestinale.

Cancer de la prostate

Le cancer de la prostate évolue doucement sur une dizaine d'années environ. Le cancer n'est parfois jamais découvert du vivant du patient. De nombreux hommes décèdent avec un cancer de la prostate sans que celui-ci soit à l'origine de leur décès.

Apparaissent ainsi, un besoin fréquent d'uriner, des difficultés à retenir les urines ou, à l'inverse, difficultés à commencer d'uriner, une impossibilité d'uriner, un débit urinaire discontinu ou faible., une sensation de brûlure ou douleur à la miction, la résence de sang au niveau des urines, une éjaculation douloureuse mais également des douleurs sourdes situées au niveau du bas du dos, au niveau des hanches ou bien en haut des cuisses.

Cancer du testicule

Le cancer du testicule est souvent découvert par le patient lui-même, sous la forme d'une masse indolore, dure, augmentant le volume de la bourse parfois accompagnée d'une gêne. Le cancer peut également être découvert fortuitement lors d'un examen chez un médecin ou lors d'un bilan de stérilité, la tumeur du testicule pouvant en être la cause.

Consulter son médecin

Seul un examen de votre médecin suivi d'examens complémentaires pourront relier les manifestations observées à un cancer et confirmer le diagnostic.

Examens et traitements


A voir également :

Publi-information
Publi-information
Ce document intitulé « Symptômes du cancer » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.