Pellicules

Janvier 2017

Les pellicules désignent les squames de peau. Il s'agit plus spécifiquement de cellules superficielles du cuir chevelu ayant connu une desquamation. Ces cellules sont à la fois épaisses, grandes et nombreuses par rapport à des cellules classiques. Il existe deux sortes de pellicules. Les pellicules sèches sont de couleur blanche et tombent seules. Des démangeaisons y sont la plupart du temps associées. Les pellicules grasses, quant à elles, s'agrippent aux cheveux de nature grasse. Des shampoings antipelliculaires peuvent éviter la prolifération. La consultation d'un dermatologue représente un recours possible pour traiter cette affection.


Les pityriasis capitis appelées plus communément pellicules sont courantes : elles touchent en effet une personne sur trois. Elles peuvent être très nombreuses et persistantes et nécessitent un traitement spécifique.

Causes

Les pellicules sont de fines squames du cuir chevelu. Elles sont généralement dues à l'activation anormale d'un petit champignon, le pityriasis, qui accélère le renouvellement du cuir chevelu. Normalement, un cycle de renouvellement est de 21 jours et permet l'élimination des cellules mortes de l’épiderme de manière totalement invisible. Lorsque ce cycle dure moins de 21 jours, en revanche, les cellules se multiplient trop vite et s'accumulent à la surface du cuir chevelu et forment une poudre blanche (pellicules sèches) ou des particules graisseuses (pellicules grasses).

Facteurs favorisants

Stress

Le stress est-il un facteur d'apparition des pellicules ? Oui, mais seulement dans certains cas. Il est notamment en cause dans l'état pelliculaire lié à un type de dermatose assez courante, la dermite séborrhéique.

Le stress est reconnu comme un facteur déclenchant, ou aggravant, d'un état pelliculaire lié à une dermite séborrhéique, une affection fréquente observée dans 3% à 5% de la population. Cette maladie inflammatoire de la peau se manifeste par des rougeurs et des squames sur le visage ou sur le cuir chevelu. Dans le cas d'une atteinte du cuir chevelu, des pellicules plus ou moins séborrhéiques (pellicules grasses) apparaissent. A noter que la dermite séborrhéique est une pathologie multifactorielle : si le stress est parfois impliqué, les crises peuvent également être précipitées par les variations saisonnières et l'environnement (ex : pollution(.

Différents états émotionnels sont identifiés parmi les facteurs contributeurs :
  • L'anxiété et la dépression
  • Le stress physique (ex : suite à un traumatisme, sollicitation trop importante du corps)
  • Le stress psychologique
  • Le surmenage (ex : situation de burn-out)

Autres facteurs

De nombreux autres facteurs favorisent l'apparition des pellicules:

Pellicules sèches

Les pellicules sèches sont les plus courantes. Elles touchent les cuirs chevelus normaux ou secs, sont blanches, plates et se détachent facilement des cheveux et des vêtements. Elles ne provoquent pas de démangeaisons et ne sont gênantes que d'un point de vue esthétique.

Pellicule grasses

Les pellicules grasses touchent les cuirs chevelus gras. Ce sont en effet des foyers idéaux pour le pityriasis qui se nourrit de l'excès de sébum produit par ce type de cheveu. Les pellicules grasses ont un aspect jaunâtre. Elles se présentent sous forme de plaques plus ou moins grandes qui restent collées au cuir chevelu, provoquant des démangeaisons voire des chutes de cheveux.

Traitement

Les traitements contre les pellicules durent en moyenne une dizaine de jours. Contre des pellicules sèches, des shampoings antipelliculaires sont recommandés. Ce type de produit contient des actifs comme l'huile de cade, le goudron ou encore le zinc, qui facilite le renouvellement des cellules superficielles du cuir chevelu. Contre des pellicules grasses, il est préférable d'opter pour un traitement à base d'antifongiques et d'acide salicylique qui détruisent les particules et les agglomérats graisseux. Il s'agit généralement d'ampoules à appliquer sur le cuir chevelu. Le traitement dure en général une dizaine de jours et s'utilise 2 fois par semaine.
Dans tous les cas, si les pellicules persistent, consultez votre dermatologue.

Lorsque le diagnostic de dermite séborrhéique est posé, une partie du traitement consiste à agir sur certains facteurs pouvant intervenir, dont le stress. Le fait de réduire l'exposition au stress permet notamment d'atténuer les symptômes (état pelliculaire), et de prévenir une aggravation de la pathologie.

Conseils et bonnes habitudes

Le Pityriasis qui génère les pellicules est un petit champignon présent sur tous les cuirs chevelus. Il est donc impossible de s’en débarrasser. Il est en revanche possible d’empêcher sa prolifération anormale, notamment en consommant des aliments riches en vitamine A (qui assainit le cuir chevelu et calme les irritations), type carottes, abricots, persil, patate douce, blette, foie ou poisson, et en utilisant des humidificateurs : l'air sec peut en effet entraîner l'apparition de pellicules.

Vidéo

Les précisions de la journaliste santé Claire Gabillat :

Pour aller plus loin

A voir également


Publi-information
Publié par sante-medecine. Dernière mise à jour le 10 octobre 2016 à 23:07 par Jeff.
Ce document intitulé « Pellicules - Comment s'en débarrasser ? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.