Dépression à répétition et répercussions: maladie cérébrale ?

Mai 2017

La dépression est une maladie fréquente qui a touché, touche ou touchera au moins une personne sur dix. Il semble désormais acquis qu'un ralentissement psychomoteur qui survient habituellement chez les personnes déprimées puisse persister après l'épisode de dépression et lors de rechutes des épisodes dépressifs. Une étude menée par Philip Gorwood (Unité Inserm 894 " Centre de psychiatrie et neurosciences", Clinique des Maladies Mentales et de l'Encéphale- CMME, Centre Hospitalier Sainte-Anne), et publiée dans la revue European Neuropsychopharmacology, révèle que la dépression serait une maladie neurotoxique : en effet, les personnes ayant eut au moins deux épisodes effectuent de manière anormalement lente des tâches de la vie courante qui demandent de l'attention, de la concentration et une certaine rapidité.


Symptômes

La dépression se caractérise par des troubles de l'humeur, un état de grande tristesse permanente, un mal être, une perte de toute envie, une grande fatigue et lassitude ainsi qu'une modification de l'appétit, du sommeil et de la libido. Les états dépressifs peuvent se répéter et devenir récurrents. Une perte de l'estime de soi ainsi qu'une culpabilité importante sont également observés. Des idées noires, des propos suicidaires peuvent survenir dans des situations extrêmes.
L'épisode dépressif peut être mineur et survenir de manière isolée ou saisonnier, ou ou devenir chronique.

Diagnostic

Le diagnostic d'une dépression est fortement évoqué lorsqu'au moins cinq des symptômes évoqués ci-dessus sont observés. Une dépression altère ainsi les fonctions intellectuelles de manière durable, si une prise en charge correcte n'est pas effectuée.

Enquête de l'Inserm

Les chercheurs de l'Inserm ont évalué les capacités cognitives mené de 2000 personnes ayant présenté entre 1 et plus de 5 épisodes dépressifs.

Les tests effectués

Les chercheurs ont mesuré la rapidité à exécuter un test simple qui consiste à relier des cercles numérotés sur une feuille et placés dans le désordre. Le test a été effectué deux fois chez chaque personne, au cours de la phase dépressive, puis 6 semaines après, quand aucune manifestation de la dépression n'était constatée.

Résultats

Le temps nécessaire pour effectuer le test est de 35 secondes après la première dépression et a peu près identique après la seconde. Ce temps se modifie considérablement pour les personnes qui ont présenté plus de 2 dépressions, même lorsque l'épisode dépressif est terminé, passant ainsi de 35 secondes à 1min 20. Ces résultats peuvent néanmoins aussi interférer avec l'âge et l'activité professionnelle mais révèlent avec certitude une augmentation du temps pour effectuer des tâches cognitives.

Prévenir les rechutes

Ces résultats démontrent les effets neurotoxiques de la dépression et confirment que la dépression est une maladie qui s'aggrave avec le temps.
La prise en charge des rechutes doit être une priorité qui doit être correctement effectuée.

Remédiation cognitive

La remédiation cognitive, a pour objectif de réduire les difficultés cognitives et améliorer la mémoire l'attention et le langage de la personne déprimée. Elle est souvent utilisée dans la schizophrénie ou les addictions, mais reste encore peu utilisée pour traiter la dépression. La remédiation cognitive est une thérapie basée sur une sollicitation encadrée de fonctions cognitives défectueuses afin de réduire le risque de rechute. Elle correspond à une pratique interventionnelle d'entraînement intellectuel qui permet de cibler les difficultés cognitives par l'utilisation de techniques d'apprentissage et la répétition d'exercices.

© Sangoiri - Fotolia.com.

Sources
INSERM U894, Centre of Psychiatry and Neurosciences, Paris 75014, France.
Department ofPsychiatryandDouglasMentalHealthUniversityInstitute, McGill Group for Suicide Studies, Mc Gill University, Montreal, Quebec, Canada.
SHU (GroupeHospitalierSainte-Anne),7 rue Cabanis, Paris75014, France.

Dossier dépression

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Dépression à répétition et répercussions: maladie cérébrale ? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.