Rhume - Que faire ?

Décembre 2016

Le rhume est une infection du nez et de la gorge causée par des virus. Les plus courants appartiennent à la famille des rhinovirus ou celle des coronavirus.


Définition

Le terme rhume désigne une rhinopharyngite, c'est-à-dire une inflammation de l'étage supérieur du pharynx. Il s'agit du principal motif de consultation d'un médecin pour les enfants avec environ 19% des diagnostics, soit plus que l'angine (10,2%), la bronchite aiguë (7,5%), ou l'otite (6,8%).

Vidéo


Symptômes

Une rhinopharyngite commence généralement par une fièvre et un écoulement nasal (nez qui coule) pouvant parfois être purulent et provoquer alors une obstruction nasale (nez bouché). Les écoulements sont souvent translucides dans les premiers jours, puis deviennent plus épais et opaque au fur et à mesure que l'infection s'installe. Des éternuements, une toux et des vomissements ou diarrhée peuvent également être constatés. Le rhume est la plupart du temps bénin et dure rarement plus de 7 à 10 jours. Les complications d'un rhume peuvent être une otite, une sinusite, une laryngite, ou bien une bronchite.

Traitement

Le traitement consiste essentiellement à faire baisser la fièvre et garder une bonne hydratation. En cas de complication, le médecin prescrira généralement un traitement antibiotique.

Remède naturel

L'échinacée

La racine de l'échinacée active les défenses immunitaires. Cette plante peut être utilisée en prévention des infections des voies respiratoires, mais aussi pour calmer les symptômes du rhume.

Le sureau

Le sureau noir est connu depuis l'Antiquité pour ses propriétés antivirales et anti-inflammatoires. En infusion, en teinture ou en EPS, ses fleurs sont traditionnellement utilisées pour soulager les symptômes du rhume.

Le saule

L'écorce de saulecontient de la salicine, que l'organisme transforme en acide salicylique. Dotée de vertus antalgiques et anti-inflammatoires, cette substance est le plus souvent indiquée pour calmer les douleurs. En tisane, le saule est utilisé de manière traditionnelle pour diminuer la fièvre liée au rhume.

Le thym

Le thym agit comme un antibactérien. Sous toutes ses formes, et notamment en tisane, il protège des maux de l'hiver, du rhume en particulier. A utiliser en prévention, ou bien pour calmer les symptômes.

Alimentation

Lorsqu'on est enrhumé, victime par exemple d'une infection virale pouvant causer une rhinopharyngite, il est conseillé de modifier temporairement son alimentation pendant quelques jours et de bien s'hydrater afin de pouvoir guérir plus rapidement. Il est conseillé d'éviter de manger des repas trop copieux et trop gras et d'éviter les boissons alcoolisées, afin de se donner le maximum de chances de guérir en un temps raisonnable. La vitamine C est connue pour aider les cellules à se protéger des attaques des virus. Un fruit apporte environ 40 mg de vitamine C, c'est le cas notamment des agrumes comme les oranges, citrons et mandarines mais également de fruits exotiques comme les kiwis ou les goyaves ou encore des fruits comme le cassis ou les fraises. Une cure de fruits peut aider à combattre le syndrome grippal, mais attention à ne pas faire d'excès de fruit, au risque de provoquer des troubles intestinaux. Parmi les légumes, les poivrons et les choux rouges sont notamment riches en vitamines. Pensez à consommer également de l'ail et des oignons, produits qui permettent de décongestionner le nez.

Que boire ?

Il est recommandé de boire beaucoup afin d'éviter la déshydratation et les mucosités. Boire régulièrement tout au long de la journée. Pensez également au lait chaud, aux potages, bouillons, chocolat chaud et grogs au citron.

Complications

Banal, il peut entraîner une surinfection bactérienne ou dégénérer en bronchiolite, pharyngite, sinusite...

A voir également :

Publi-information
Ce document intitulé « Rhume - Que faire ? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.