Intoxication à l'eau de Javel - Que faire ?

Décembre 2016

De l'eau de Javel transvasée dans une bouteille vide d'eau minérale… il n'en faut pas beaucoup plus pour qu'un enfant ou le (la) conjoint(e) se trompe et la boive par inadvertance.


L'eau de Javel, ou hypochlorite de sodium, est un puissant agent anti-infectieux et blanchissant. C'est un caustique de la famille des oxydants dont l'ingestion peut provoquer des brûlures au niveau des muqueuses - bouche, œsophage et estomac - lorsqu'elle est ingérée pure et en grande quantité (contenu des berlingots à 48° chlorométriques). Il en est de même des eaux de Javel étrangères ou de fabrication artisanale (ajout de potasse ou de soude).
En revanche, le risque de brûlures est minimisé lorsque l'eau de Javel est diluée (bouteilles à 12°). Il s'agit alors plutôt d'irritations. L'ingestion d'eau de Javel demeure donc le plus souvent bénigne, même chez les enfants, car la quantité d'eau de Javel réellement ingérée reste très faible. D'une façon générale, la lésion est proportionnelle au temps de contact avec la paroi digestive.

Définition

L'eau de Javel fait partie des substances caustiques, les substances capables de brûler les matières vivantes et de détruire les tissus. En cas d'ingestion d'eau de Javel, le sujet doit être hospitalisé d'urgence. Dans un premier temps, on réalisera une endoscopie digestive pour évaluer la gravité des lésions respiratoires et digestives. Si les lésions sont importantes (perforation), le sujet devra être opéré le plus rapidement possible car son pronostic vital sera engagé.

Que faire ?

Crachez à plusieurs reprises dans les secondes qui suivent l'ingestion et rincez-vous la bouche abondamment.
Appelez un centre antipoison ou le SAMU (15) et consultez un médecin, surtout en cas de sensations de brûlures profondes. Dans certains cas (ingestion d'une dose massive non diluée), une fibroscopie peut s'avérer utile dans les 12 premières heures.

A ne pas faire

  • Ne pas se faire vomir, car le caustique remonte et brûle une seconde fois l'œsophage et la bouche.
  • Ne pas boire de l'eau ou du lait.

Prévention

  • Ne transvasez jamais d'eau de Javel dans un récipient à usage alimentaire (plus de 2/3 des intoxications par produits ménagers).
  • Choisissez une eau de Javel non aromatisée : l'eucalyptus masque l'odeur de la Javel… et prive d'un signal d'alarme.
  • Entreposez vos produits dans un endroit inaccessible aux enfants
  • Privilégiez les récipients pourvus de bouchon de sécurité.

A voir également :

Publi-information
Ce document intitulé « Intoxication à l'eau de Javel - Que faire ? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.