Lipofilling - Lipomodelage du sein - Liposculpture

Octobre 2017

Le "lipofilling", encore dénommé lipomodelage du sein ou liposculpture correspondant au transfert de de cellules graisseuses sur une partie du corps présentant un excès pondéral de la personne opérée qui sont ensuite réinjecter au niveau du sein. Le lipofilling peut désormais être proposé, selon des critères très précis, aux femmes ayant subi une mammectomie après un cancer du sein avec des protocoles de plus en plus fiables. En effet cette technique utilisée depuis longtemps dans la chirurgie faciale s'est considérablement améliorée permettant d'obtenir de meilleurs résultats.



Définition

Le "lipofilling", acte chirurgical correspondant à un transfert graisseux mammaire, permet de réinjecter de la graisse de la personne opérée : des cellules graisseuses sont ainsi prélevées sur des parties du corps présentant un excès de poids comme au niveau de la face interne des cuisses, de la culotte de cheval ou de l'abdomen...par exemple en effectuant une lipoaspiration puis en greffant cette graisse au niveau du sein afin de recréer une augmentation du volume mammaire. Cette technique qui peut être proposée dans certaines conditions spécifiques et précises pour une augmentation mammaire modérée est utilisée depuis longtemps pour remodeler le visage. Les femmes qui ne souhaitent pas d'implant mammaire et qui possèdent un excès de graisse au niveau de l'abdomen ou des cuisses peuvent avoir recours à cette technique.

Volume obtenu

L'injection de graisse dans les seins permet d'augmenter plus modérément volume des seins qu'en ayant recours à des prothèses mammaires. En effet, une partie de la graisse injectée, 30% environ, se résorbe systématiquement. Un lipofilling mammaire permet d'augmenter le volume des seins entre 1 et 2 bonnets.

Indications

Dans le cadre de la chirurgie réparatrice après un cancer du sein et radiothérapie, la zone de l'ablation de la tumeur peut bénéficier d'une reconstruction mammaire en effectuant un lipofilling dans le cadre d'un protocole précis.


Pour bénéficier de cette technique, les femmes doivent présenter un excès graisseux significatif permettant le comblement des zones souhaitées. Dans le cadre de la chirurgie esthétique du sein, il est actuellement recommandé de proposer le lipofilling pour toutes femmes de moins de 35 ans présentant une mammographie normale de moins d'un an. La SOFCPRE, Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique, recommande de limiter cette technique aux femmes de moins de 35 ans souhaitant effectuer une augmentation mammaire.

Intervention

La durée de l'intervention varie entre 40 minutes environ et 90 minutes : elle dépend de la quantité de graisse à prélever puis à réinjecter. Il est parfois nécessaire d'effectuer une ou deux autres interventions en raison de la possibilité de résorption de la graisse.

Vidéo


Avantages

Le transfert de la graisse, méthode naturelle, permet ainsi de ne pas introduire de corps étranger et d'éviter les problèmes qui peuvent être liés à un rejet de la prothèse mammaire.

L'intervention s'effectue en ambulatoire au cours d'une journée alors que les interventions plus classiques sont des techniques chirurgicales plus lourdes pouvant nécessiter 4 à 6 heures d'anesthésie générale et une hospitalisation de 4 et 8 jours. Cette technique ne peut pas entraîner de rejet puisqu'il s'agit de la propre graisse de la patiente. Et contrairement aux implants, aucune rupture de prothèse ne peut survenir. Le lipofilling permet de donner un aspect très naturel, lors de la vision et du toucher, en raison de la la consistance de la graisse. Les cicatrices au niveau du sein sont beaucoup moins visibles que lors de la pose d'une prothèse car les incisions sont très petites, d'une longueur de 2 et 3 millimètres. Les cicatrices effectuées pour prélever la graisse sont d'une taille inférieure à un centimètre et sont cachées dans les plis. D'autre part aucune contre-indication la grossesse et l'allaitement ne constituent pas une contre-indication. Le lipofilling permet souvent de diminuer les rondeurs des zones sur lesquelles la graisse a été prélevée. Les douleurs post-opératoires, l'œdème, et les ecchymoses sont moins importantes que lors de la pose d'implants.

Inconvénients

L'inconvénient majeur est représenté par la résorption partielle de la graisse injectée pouvant survenir dans les semaines qui suivent l'intervention. Dans ce cas, le sein perd un peu de volume. C'est pour cette raison qu'il est nécessaire souvent d'effectuer une 2ème ou 3ème intervention.

D'autre part, cette intervention ne peut pas s'effectuer chez les femmes trop minces, n'ayant pas de surplus graisseux et nécessite une surveillance de son poids en raison de la possibilité dans le cas d'une prise de poids de la survenue d'une augmentation du volume des seins.


Crédit photo : © fotoliaxrender - Fotolia.com.

Sources : maison du cancer http://www.la-maison-du-cancer.com/magazine/la-salle-de-soins/traitement/le-lipofilling-pour-une-autre-reconstruction-mammaire

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Lipofilling - Lipomodelage du sein - Liposculpture » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.