Hygiène intime de la femme

Mai 2017

La région intime est fragile et sujette aux infections (notamment les mycoses vaginales). Aussi, adopter une bonne hygiène au quotidien est indispensable. Mais contrairement à une idée reçue bien ancrée, il n'est pas nécessaire de nettoyer l'intérieur du vagin, même à l'eau. En effet, les muqueuses possèdent une flore vaginale qui contient des "bonnes" bactéries, qui nous protègent donc des infections. En quelque sorte, on peut dire que le vagin est "auto-nettoyant". Pire, en nettoyant l'intérieur de votre zone intime, vous courrez le risque d'abîmer cette flore naturelle protectrice et ainsi d'augmenter le risque infectieux. Les bons gestes sont des gestes de bon sens : se laver les mains avec du savon avant de procéder à la toilette intime, bien se sécher avec une serviette propre après la toilette, et bien sûr : changer de sous-vêtements quotidiennement. Evitez aussi de porter des pantalons trop serrés ou des collants car ils favorisent la transpiration, ce qui augmente la prolifération de germes. Enfin, les sous-vêtements en coton, plus absorbants et doux sont préférables aux synthétiques.


Toilette intime

La toilette intime reste un moment à privilégier : cette zone fragile du corps mérite toute l'attention nécessaire. Découvrez dans l'article qui suit les bons gestes à adopter et ceux à oublier.

Bons gestes

  • Pensez tout d'abord à vous laver les mains avec du savon avant de procéder à votre toilette intime ou simplement de toucher la région ano-génitale.
  • Dans les toilettes publiques, ne touchez jamais la lunette : si vous avez des lingettes désinfectantes, utilisez-les. Le cas contraire, posez les classiques petits bouts de papier de toilette autour de la cuvette.
  • Attention aux germes de la région anale : afin de ne pas contaminer la flore vaginale de ces germes, essuyez-vous de l'avant vers l'arrière. Et après avoir uriné, il est indispensable de se laver les mains.
  • Si vous vous rasez le maillot, désinfectez la zone avec un produit adapté avant et après le passage du rasoir.

Vêtements

  • Évitez de porter des pantalons serrés ou des collants qui favorisent la transpiration et les micro traumatismes, en partie causés par le frottement du tissu. La transpiration favorise la macération et la prolifération de germes.
  • Les sous-vêtements sont en coton, plus absorbants et doux que les synthétiques. Et avant de les porter, ne les laissez pas trainer par terre : vérifiez qu'ils soient nickels !

Pendant les règles

Pendant les règles l'attention doit être redoublée : on change de protection toutes les 6 heures maximum, une toilette minutieuse bi quotidienne est recommandée et l'on évite les rapports sexuels.

Produits

Pour la toilette, on oublie les gels douche classiques : des produits spécifiques au PH neutre sont commercialisés. Sous forme de pain, de crème ou d'huile, ils sont adaptés à la physiologie féminine.

Pour aller plus loin

A voir également


Publi-information
Publié par sante-medecine.
Ce document intitulé « Hygiène intime de la femme » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.