Injections d'acide hyaluronique - Précautions

Mai 2017

L'acide hyaluronique, une molécule présente dans notre corps, est aujourd'hui utilisé en injection pour redonner un coup de jeunesse aux visages flétris. Comme toute intervention esthétique, cette injection n'est pas anodine. Découvrez les applications et les précautions d'usage dans l'article qui suit.


Qu'est ce que l'acide hyaluronique ?

L'acide hyaluronique est naturellement présent dans notre organisme : c'est une molécule qui aide à maintenir un bon niveau d'hydratation de la peau.

Intervention

L'intervention consiste à injecter de l'acide hyaluronique sous forme de gel directement dans la peau : le gel retient l'eau, se mélange à l'acide hyaluronique contenu dans le derme et résorbe la ride. L'acide hyaluronique est biodégradable et résorbable.

Quelles applications ?

Contre le vieillissement

  • Ridules, rides superficielles, plis et sillons.
  • Peaux ternes ou déshydratées.
  • Relâchement cutané.

Pour redonner du volume

L'injection d'acide hyaluronique remodèle les cernes, les pommettes, les joues, le menton et la mâchoire, mais également les lèvres, la poitrine, les fesses et les trous causés par les cicatrices d'acné. Les injections sont à répéter tous les 1 à 2 ans.

Précautions

Reposez-vous allongé les 3 heures suivant l'intervention en ne touchant pas à la zone traitée. Espacez les séances de 3 mois minimum et évitez les expositions au soleil les jours suivants l'intervention.

Risques

Les risques sont notamment des hématomes, un gonflement, une hypersensibilité de la peau et des démangeaisons ou encore des troubles de la pigmentation et des éruption cutanée. Ces manifestations sont la plupart du temps temporaires. Le cas contraire, consultez un médecin.

Tarifs

Le tarif est calculé selon la surface à traiter et peut varier de 200 à 500 euros la séance, non remboursée par la Sécurité Sociale.

Choix du médecin esthétique

Tous les médecins peuvent pratiquer la médecine esthétique : généraliste, dermatologue... Le médecin doit être formé et avoir de l'expérience : demandez-lui son cursus et le nombre d'années d'expérience. Il n'est pas rare d'observer certains praticiens débuter du jour au lendemain, après un ou deux essais sur un proche, une activité de médecine esthétique souvent plus lucrative que des actes de consultations médicales. Ainsi des médecins généralistes, ou bien des gynécologues par exemple peuvent, sans aucune formation, devenir du jour au lendemain « médecin esthétique ». Un pédiatre s'est même mis à exercer cette discipline parallèlement à son activité quotidienne : ses premières clientes étaient les mères des enfants qu'ils prenaient en charge.

S'informer sur la qualification du médecin

Une formation au CNME peut être un gage de sérieux.

Des sites et adresses pour vous informer

Consultez le site du Syndicat national des Médecins esthétiques, vous trouverez des noms de médecins. S'il est membre du SFME : http://www.sfr-medecine-esthetique.asso.fr/ c'est un bon point également.
  • SFD : Société française de dermato : www.sfdermato.org.
  • Syndicat français de médecine esthétique : SFME : www.sfr-medecine-esthetique.asso.fr.
  • Collège national de médecine esthétique : www.afme.org.
  • Association française de médecine esthétique : AFME : http://www.afme.org/.
  • Enfin, le bouche à oreille peut être une autre manière permettant de choisir son médecin.

Pour aller plus loin

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Injections d'acide hyaluronique - Précautions » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.