Enfants et sport : bénéfices et contre-indications

Novembre 2017


A l'approche de la rentrée des classes, vient le moment du choix d'une activité sportive pour les enfants. Le point sur les bénéfices de la pratique d'un sport, les éventuelles contre-indications à respecter et les conseils indispensables à connaître selon les activités.

Généralités

Les activités sportives comportent de nombreux bénéfices pour les enfants, qu'ils soient d'ordre physique ou psychologique. Généralement, un certificat médical est nécessaire afin de procéder à une inscription dans un club de sport. Il est donc recommandé de consulter un médecin qui pourra détecter d'éventuelles contre-indications à la pratique d'une activité, et orienter l'enfant vers un sport adapté.

Football

Sport collectif parmi les plus populaires, le football implique des successions de courses et d'accélérations sur une grande surface de jeu, des sauts, et le contrôle de la balle. Il développe ainsi des qualités telles que l'endurance, la vitesse, la détente, la coordination, l'équilibre et l'adresse. Le football agit également sur le plan psychologique, avec des effets positifs sur le fair play et l'esprit d'équipe. Le football peut être pratiqué dès l'âge de 6 ans et est accessible à tous. La seule contre-indication médicale est la monophtalmie (le fait de ne voir que d'un oeil), car l'oeil valide peut être endommagé.

Athlétisme

L'athlétisme se distingue des autres sports par la diversité et la complémentarité des activités qu'il propose : sauts, lancers et course. D'une manière générale, l'athlétisme agit sur la vitesse, l'endurance, la force, la coordination et la concentration. Il améliore également la gestion du stress. Les efforts d'une intensité trop élevée et les distances trop longues sont déconseillés afin de ne pas perturber la croissance de l'enfant. Les insuffisances cardiaques et les maladies du dos ou des membres inférieurs font partie des contre-indications à la pratique de l'athlétisme.

Tennis

Deuxième sport le plus pratiqué en France, le tennis est accessible à partir de l'âge de 5 ans pour l'initiation. Les déplacements rapides sur le terrain et les trajectoires de la balle développent la vitesse et l'endurance, mais aussi des qualités techniques comme la précision, l'adresse, les réflexes et la coordination. Les principales contre-indications à la pratique du tennis sont d'ordre cardiovasculaire. A l'adolescence, une poussée de croissance brusque peut perturber la coordination des gestes.

Danse

Pas uniquement réservée aux petites filles, la danse apporte de nombreux bienfaits aux enfants. Cette activité peut être pratiquée tôt, dès l'âge de 3 ans. Maîtrise des gestes, expression corporelle, coordination, équilibre, souplesse, maintien, appréhension de l'espace, et conscience de la respiration font partie des qualités que la danse permet de développer. Il n'existe pas de contre-indications à la pratique de la danse, hormis une grave pathologie cardiaque.

Natation

La natation est l'activité sportive la plus complète, et peut être pratiquée à partir d'un an (bébé nageur). Elle agit principalement sur la musculature du corps entier, sur l'endurance et la souplesse. Cette activité est également bénéfique pour la respiration, et apporte de la relaxation. Elle est particulièrement adaptée aux enfants ayant des problèmes de poids car l'eau et l'apesanteur facilitent les efforts. Les contre-indications à la pratique de la natation sont quasi inexistantes. Elles sont surtout temporaires : otite, sinusite, affection de la peau...

Pour aller plus loin

Y a-t-il des limites à la pratique sportive chez l'enfant ? Centre médico-chirurgical Paris V, clinique du sport (PDF).


Crédits photo : © Petro Feketa - Fotolia.com

Publi-information
Publié par sante-medecine.
Ce document intitulé « Enfants et sport : bénéfices et contre-indications » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.