Mort subite du nourrisson - Ne pas dormir avec son bébé

Octobre 2017

La mort subite du nourrisson, ou MSN, est un syndrome qui aboutit au décès d'un enfant de moins d'un an, brutalement et sans explication. L'enfant a une santé normale et aucun signe de souffrance, et décède, généralement pendant son sommeil.


Définition

La mort subite du nourrisson correspond à la survenue d'une mort soudaine, brutale et imprévue d'un nourrisson apparemment bien portant. Certains enfants sont plus exposés à ce risque comme par exemple les bébés âgés de 2 à 4 mois, les risques diminuant après l'âge de 6 mois mais également chez les bébés prématurés, ceux présentant des pathologies respiratoires et chez les garçons.

Dans la mesure où les bébés dorment la plupart du temps dans un berceau et que la majorité des
décès interviennent lorsque le bébé dort dans son berceau, la mort subite du nourrisson est parfois appelé à tort « la mort au berceau » ou « syndrome du berceau ». Néanmoins, les études scientifiques ont prouvé que le fait de dormir dans un berceau n'était pas une cause du syndrome de mort subite du nourrisson.

Facteurs de risques

Certains facteurs, tels que le couchage sur le ventre, l'alimentation au biberon, une température ambiante trop chaude, augmentent les probabilités de mort subite du nourrisson. Les enfants de sexe féminin sont moins touchés que ceux de sexe masculin.

Enquête

Les parents qui dorment avec leur bébé, situation appelée également le co-sleeping, le cododo ou le sommeil partagé, est une pratique assez fréquente. Une étude américaine publiée en juillet 2014 dans la revue Pediatrics précise que dormir avec son bébé augmente le risque de mort subite du bébé. Les chercheurs américains ont passé en revue des statistiques de 24 Etats américains entre les années 2004 et 2012 et étudié les dossiers de 8 207 bébés ayant présenté une mort subite au cours de leur sommeil.

Les résultats de cette vaste enquête ont révélé que 69% des bébés victimes de mort subite dormaient dans le même lit avec un de leurs parents, les 2, ou un proche lors de leur décès. Mais les chiffres varient selon l'âge du bébé : ils sont plus importants chez les bébés les plus jeunes.

Près de 75% des nourrissons âgés de moins de trois mois et ayant présenté une mort subite dormaient avec leurs parents. Près de 60% des bébés âgés de 4 à 12 mois, 58,9% victimes d'une mort subite pratiquaient le cododo. Les bébés plus âgés qui avaient été retrouvés morts se trouvaient le plus souvent sur le ventre avec auprès d'eux une couverture ou des peluches.

Prévention

L'académie américaine des pédiatres recommande de ne pas dormir dans le même lit que leur bébé : ils conseillent de faire dormir le bébé sur le dos, sur une surface ferme, dans un berceau à côté des parents. Il faut également éviter de trop couvrir le nourrisson, de trop chauffer la chambre et ne pas fumer près de lui.


© Alexandr Vasilyev - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Mort subite du nourrisson - Ne pas dormir avec son bébé » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.