Commutation isotypique - Définition

Mars 2017


Définition


On nomme commutation isotypique le mécanisme par lequel les lymphocytes B (une variété de globules blancs) vont cesser de produire des immunoglobulines (ou Ig) M pour se mettre à sécréter des Ig A, des Ig E et des Ig G. C'est sous l'influence des cytokines (des molécules qui jouent un rôle hormonal au niveau du système immunitaire) libérées par les lymphocytes Th que la cellule B va effectuer cette commutation isotypique. Ainsi, concrètement, la commutation isotypique est le passage de la sécrétion d'anticorps d'isotypes M à celle d'anticorps d'isotypes A, E et G.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Commutation isotypique - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.