Peste pneumonique (peste pulmonaire) - Définition

Août 2017


Définition


La peste pneumonique ou peste pulmonaire est la forme la plus rare de peste, loin derrière la peste septicémique (environ 15% des cas) et la peste bubonique (environ 80% des cas). La peste pneumonique survient lorsque le bacille de la peste (bacille Yersinia pestis) colonise les poumons du malade. Il peut s'agir d'une peste pneumonique primaire (le bacille est directement inhalé par le sujet, généralement à proximité d'un malade atteint de peste bubonique) ou d'une peste pneumonique secondaire (le sujet souffre d'abord de peste bubonique puis le bacille envahit ses poumons en passant par la circulation sanguine). Les principaux symptômes de peste pneumonique sont de la fièvre, de grandes difficultés à respirer, des douleurs thoraciques et de la toux avec crachats sanglants. Sans traitement rapide, le malade peut mourir en l'espace de quelques jours. Le traitement fait appel aux antibiotiques utilisés habituellement en cas de peste : tétracyclines, streptomycines et chloramphénicol.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Peste pneumonique (peste pulmonaire) - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.