Médecine esthétique - Bien choisir son médecin

Janvier 2017

Pour lutter efficacement contre les signes de vieillissement, la chirurgie esthétique est une solution radicale et qui fait ses preuves. Plus douce et moins invasive, il y a aussi la médecine esthétique. Qui la pratique, quelles précautions faut-il prendre : le tour de la question.


Les techniques existantes

De nombreuses techniques de médecine esthétique peuvent aider à rajeunir.

Les injections

  • de toxine botulique,
  • d'acide hyaluronique,
  • de collagène.

Les peeling


Les autres techniques

  • Le laser ;
  • Le mésolift ;
  • La mésothérapie (injection de substances médicamenteuses) ;
  • La carboxythérapie ;
  • Les fil tenseurs ;
  • La radiofréquence...

Prudence dans le choix du médecin esthétique : A qui s'adresser ?

Tous les médecins peuvent pratiquer la médecine esthétique : généraliste, dermatologue... Le médecin doit être formé et avoir de l'expérience : demandez-lui son cursus et le nombre d'années d'expérience. Il n'est pas rare d'observer certains praticiens débuter du jour au lendemain, après un ou deux essais sur un proche, une activité de médecine esthétique souvent plus lucrative que des actes de consultations médicales. Ainsi des médecins généralistes, ou des gynécologues par exemple, peuvent devenir du jour au lendemain, sans aucune formation, « médecin esthétique ». Un pédiatre s'est même mis à exercer cette « formidable » discipline parallèlement à son activité quotidienne : ses premières clientes étaient les mamans des enfants qu'ils prenaient en charge.

S'informer sur la qualification du médecin


A quels prix ?

Les prix varient beaucoup : de 45 à 75 € la séance d'électroridolyse, 230 à 350 € pour la toxine botulique, 1 000 à 2 000 euros pour les fils crantés. A noter que, le nombre de séance varie en fonction de la technique, de la zone à traiter et de la profondeur des rides.

Les risques

Les produits

Certains produits sont interdits (injections de silicone) d'autres inefficaces (sérum physiologique). Demandez bien le nom du produit injecté ! N'acceptez que les produits d'injection résorbables : les risques sont moindres.

Le médecin

La pratique n'est pas vraiment réglementée, la prudence est de mise. Méfiez-vous des médecins qui affichent de nombreuses spécialités : il ne peut pas être compétent dans toutes les disciplines affichées. Vérifiez qu'il utilise une seringue stérile et neuve : elle doit être sortie de son emballage sous vos yeux. Certaines injections mal faites peuvent avoir des conséquences peu heureuses, voire sévères: paralysie, figement du visage, simple réaction inflammatoire de type rougeurs à des nodules douloureux et peu esthétiques... Il ne doit effectuer aucun acte lors d'un premier rendez-vous : légalement, la loi prévoit 15 jours de réflexion.

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 3 juin 2016 à 11:13 par Jeff.
Ce document intitulé « Médecine esthétique - Bien choisir son médecin » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.