Angioplastie - Pose d'un stent ou d'une ballonnet cardiaque

Février 2017

Réalisée dans le cadre de la prise en charge de la maladie coronarienne, l'angioplastie permet de dilater les artères coronaires rétrécies ou sténosées pour maintenir leur perfusion. Elle a connu plusieurs révolutions technologiques au cours des 30 dernières années (angioplastie par ballonnet gonflable, au stent nu, puis au stent actif et au stent actif résorbable, etc.). L’angioplastie est aujourd'hui une intervention cardiologique courante, pratiquée chaque année sur environ 200.000 personnes en France.


L'angioplastie comporte deux étapes : l'étape diagnostique suivie de l'étape thérapeutique. L'angioplastie n'est pas une technique chirurgicale car aucune ouverture du thorax n'est effectuée.

Vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Première étape

La première étape consiste à effectuer une coronarographie

Deuxième étape

La deuxième étape permet de dilater le rétrécissement de l'artère coronaire afin de rétablir le circuit artériel.

Ballonnet

La technique du ballonnet consiste à amener dans l'artère, sous contrôle radiologique, au niveau du rétrécissement, un petit ballonnet qui se gonfle au niveau de la zone rétrécie. Le ballonnet est ensuite gonflé sous très forte pression durant quelques secondes. Le ballonnet écrase la plaque d'athérome permettant d'agrandir le diamètre de l'artère.

Puis le ballonnet est ensuite dégonflé et le flux artériel rétablit. Un contrôle radiologique est effectué afin de vérifier qu'il n'existe plus d'obstacle à la vascularisation. Une seconde tentative est effectuée essai en cas de persistance de l'obstacle.

Les artères coronaires sont immédiatement opacifiées témoignant ainsi d'une vascularisation normale.

En revanche, l'artère coronaire peut se reboucher quelques semaines ou quelques mois plus tard, dans environ 50% des situations. Cette anomalie survient en général au bout de 6 mois. Lorsque l'artère se rebouche, les manifestations de l'angine de poitrine peuvent alors récidiver.

Il n'existe parfois aucune manifestation : une épreuve d'effort suivie d'une nouvelle coronarographie confirme alors l'existence d'une réapparition de l'obstacle dans l'artère coronaire. Dans ce cas, une nouvelle angioplastie est réalisée associée à la pose en place stent permettant de l'artère coronaire ouverte.

Stent

La seconde technique consiste à poser un stent, mini-ressort que l'on introduit dans l'artère pour éviter qu'elle ne se rebouche. L'intérêt de cette solution est de maintenir l'artère ouverte grâce au ressort qui reste en place alors que le ballonnet est retiré. Le stent, ou endoprothèse, est une prothèse métallique qui ressemble à un ressort et permet une ouverture permanente de l'artère Celui-ci est placé à l'endroit de l'obstruction de l'artère coronaire, face à l'obstacle puis appliquée contre les parois de l'artère. Afin d'éviter la formation de caillots qui pourraient boucher à nouveau l'artère coronaire, on met souvent en place maintenant des "stents actifs", c'est à dire enrobés de substances s'opposant au phénomène de "re-bouchage". Cette technique nécessite une coronarographie. Le flux sanguin artériel est rétabli en raison de l'ouverture de l'artère coronaire.

Il arrive parfois, au bout de plusieurs semaines ou plusieurs mois, qu'un caillot sanguin se forme au niveau du stent, risquant ainsi de boucher l'artère et de provoquer un infarctus. Un traitement anticoagulant permet ainsi de résorber ce caillot. Une coronarographie peut être effectuée pour s'assurer de la mise en place du ressort.

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 30 novembre 2016 à 09:55 par hfanet.
Ce document intitulé « Angioplastie - Pose d'un stent ou d'une ballonnet cardiaque » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.