Postulats de Koch - Définition

Janvier 2017


Définition


Les postulats de Koch constituent les quatre principes qui permettent d'établir un lien de causalité entre l'agent pathogène et la maladie qu'il provoque. C'est au médecin allemand Robert Koch que l'on doit l'émergence de ces postulats. Publiés en 1890, les postulats de Koch découlent des travaux du chercheur sur le bacille de Koch et le bacille de l'anthrax. Le premier postulat décrète que l'agent pathogène doit être présent dans chaque organisme atteint par la maladie. Le second stipule que l'agent pathogène doit pouvoir être extrait d'un organisme atteint, isolé et cultivé en laboratoire. Le troisième postulat mentionne le fait que l'agent pathogène doit créer la même maladie lorsqu'il est inoculé à un organisme sain de la même espèce. Enfin, le dernier postulat formule le principe que l'agent pathogène doit être retrouvé dans l'organisme expérimentalement inoculé et reconnu comme analogue à l'agent causal.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 17 juin 2014 à 20:43 par Jeff.
Ce document intitulé « Postulats de Koch - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.