Incontinence fécale - Incontinence anale

Février 2017

Encore plus taboue que l'incontinence urinaire, l'incontinence anale toucherait environ 2% de la population française. Qualifié également d'incontinence fécale, ce trouble, occasionné par un dysfonctionnement au niveau du contrôle sphinctérien anal, cause des troubles psychologiques importants chez les personnes atteintes.


Définition

Quand les selles sont évacuées de façon involontaire, on parle d'incontinence fécale. Ceci est une affection relativement courante.

Causes

Parmi les principales causes pouvant engendrer ce type de trouble figurent la constipation, les pathologies neurologiques, les suites chirurgicales ou encore la grossesse. La cause la plus fréquente d'incontinence fécale est de nature lésionnelle au niveau des nerfs ou des muscles du rectum ou de l'anus. Ces lésions sont principalement causées par un accouchement, une intervention chirurgicale ou une blessure. Mais l'incontinence fécale peut également être provoquée par un médicament, la constipation, la diarrhée, la maladie de Parkinson ou le diabète.

Symptômes

Cette forme d'incontinence se caractérise par une perte incontrôlée de matières fécales par le rectum.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 30 septembre 2016 à 15:44 par Jeff.
Ce document intitulé « Incontinence fécale - Incontinence anale » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.