Méditation-pleine conscience : lutter contre la dépression

Juin 2017




La pleine conscience est aujourd'hui une méthode fréquemment utilisée pour soulager ou prévenir les états dépressifs et anxieux dans le cadre des thérapies cognitives et comportementales. Le point sur cette pratique méditative et les différentes approches possibles.

Définition

Selon le psychothérapeute français Christophe André, la pleine conscience, ou « présence consciente » désigne la "qualité de conscience qui émerge lorsqu'on tourne intentionnellement son esprit vers le moment présent". En pleine conscience, l'attention de la personne se porte sur l'expérience vécue au moment présent, sans filtre faisant barrages aux pensées qui surviennent, sans jugement sur leurs contenus et sans attente particulière quant au résultat de cette démarche.

Indications au cours des psychothérapies

La pleine conscience (de l'anglais « mindfulness ») fait partie des démarches et méthodes employées aujourd'hui en psychothérapie pour prévenir des épisodes dépressifs, réduire des symptômes dépressifs et apprendre à gérer des états anxieux liés au stress quotidien. Dans ces différentes indications, son intérêt est aujourd'hui validé par plusieurs études scientifiques.

Origines de la pleine conscience

La théorie de la pleine conscience applique certains principes de la « méditation en pleine conscience » issue de la philosophie et de la méditation bouddhiste. La méditation de pleine conscience n'est pas considérée comme une pratique de relaxation.

Thérapies reposant sur la pleine conscience

Modalités

Sous sa forme actuelle, la méditation de pleine conscience est le plus souvent dispensée en groupe. Dans le cadre de ces séances, les participants sont invités à pratiquer des exercices de méditation qu'ils doivent ensuite reproduire chez eux de manière autonome.

MBCT : Thérapie cognitive basée sur la pleine conscience

De l'anglais "Mindfulness Based Cognitive Therapy". Chez les personnes souffrant de dépression, cette méthode est indiquée en prévention des rechutes dépressives. Dans le cadre de cette thérapie, des exercices de thérapie cognitive -qui visent à modifier le contenu des pensées négatives- sont précédés par des exercices de pleine conscience. L'objectif de ces derniers exercices est de modifier la relation aux pensées négatives, d'apprendre à mieux les tolérer et moins se laisser influencer par elles.

MBSR : Réduction du stress basée sur la pleine conscience

De l'anglais "Mindfulness Based Stress Reduction". Cette méthode est indiquée chez les personnes souffrant d'états anxieux ou douloureux chroniques. Au lieu de chercher à fuir les moments de stress quotidien par la distraction ou l'action, la MBSR propose d'observer ces instants dans un état de pleine conscience afin d'éviter qu'ils s'aggravent ou deviennent chroniques.

Autres approches reposant sur la pleine conscience

D'autres approches thérapeutiques ont été mises au point par des psychothérapeutes spécialisés dans la pleine conscience. La thérapie comportementale dialectique, qui s'adresse aux personnes souffrant de troubles de la personnalité de type borderline, a vocation à les aider à mieux tolérer les émotions douloureuses qui peuvent entraîner des comportements inadaptés (ex : agressions verbales).
Proche de la pleine conscience, la thérapie dite de « l'ouverture attentionnelle » s'adresse aux personnes anxieuses ou souffrant de troubles de l'attention ou d'hyperactivité.

Où les thérapies de pleine conscience sont-elles dispensées ?

Votre psychothérapeute pourra vous orienter vers une thérapie de groupe de type MBCT, si elle est indiquée dans votre cas pour prévenir, réduire ou traiter certains troubles dépressifs ou anxieux. Les thérapies reposant sur la pleine conscience sont dispensées par des psychologues cliniciens ou instructeurs ayant suivi un cursus de formation spécifique. Elles ont habituellement lieu à l'hôpital, au sein d'un cabinet de psychothérapeutes ou de psychologues.
Il est conseillé de suivre les conseils de son médecin pour choisir un groupe de thérapie adapté.

Prise en charge par l'Assurance maladie

Dans la mesure où elles ne sont pas dispensées par des médecins, les séances de pleine conscience ne sont pas prises en charge par l'Assurance maladie.

Pour aller plus loin


Crédit photo © Dirima - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Méditation-pleine conscience : lutter contre la dépression  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.