Leucocidine de Panton-Valentine - Définition

Janvier 2017


Définition


Produite par le fameux staphylocoque doré, la leucocidine de Panton-Valentine, ou LVP en version abrégée, correspond à la toxine beta-porogène qui serait impliquée dans de nombreux cas d'infections de la peau et des muqueuses ainsi que dans des infections ostéo-articulaires sévères et des pneumonies nécrosantes. Découverte par Van de Velde en 1894, la leucocidine de Panton-Valentine fut caractérisée par Sir Philip Noel Panton et Francis Valentine en 1932. Cette toxine présente la spécificité de former des pores au sein des membranes cellulaires.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 25 juin 2014 à 11:06 par Jeff.
Ce document intitulé « Leucocidine de Panton-Valentine - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.