Épisclérite - Définition

Décembre 2017


Définition


L'épisclérite correspond à l'inflammation d'une membrane oculaire nommée épisclère. Cette dernière se trouve entre la conjonctive (membrane la plus superficielle de l'oeil, directement en contact avec le milieu extérieur) et une troisième membrane plus profonde, la sclère. Si la conjonctivite est fréquente, l'épisclérite est beaucoup plus rare. La majorité des patients sont atteints d'épisclérite idiopathique, c'est-à-dire sans cause connue. Il existe toutefois des formes infectieuses et auto-immunes d'épisclérite. Le patient éprouve essentiellement une gêne à l'oeil. Ce dernier est aussi plus sensible à la lumière (photophobie) et peut pleurer un peu. Parfois, des nodules douloureux peuvent aussi se former à la surface de l'épisclère : on parle alors d'épisclérite nodulaire. L'épisclérite guérit normalement spontanément et ne nécessite pas de traitement particulier. En cas de gêne importante, des collyres ou des larmes artificielles peuvent être prescrits. Des anti-inflammatoires oraux sont parfois nécessaires.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Épisclérite - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.