ADN non codant - Définition

Mars 2017


Définition


L'ADN non codant correspond aux séquences du matériel génétique (génome) qui ne sont pas converties en protéines. Ce type d'ADN est populairement connu sous le nom d'ADN poubelle, une appellation inventée en 1972 par le généticien Susumu Ohno (junk DNA). Une appellation visiblement injuste car il semblerait que l'ADN non codant intervienne dans l'activité des gènes et le déclenchement des maladies. C'est du moins une des conclusions auxquelles sont parvenus les auteurs du projet ENCODE, un projet d'étude du génome humain réalisé entre 2003 et 2007.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « ADN non codant - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.