Cavité coelomique - Définition

Juillet 2017


Définition


Chez l'espèce humaine, les cavités coelomiques se forment dès le stade embryonnaire. Elles sont recouvertes d'une membrane séreuse, produisant un peu de liquide lubrifiant. On distingue trois principaux types de cavité coelomique : la cavité péritonéale (abrite les organes de l'abdomen : estomac, foie, pancréas, intestin grêle, etc.), la cavité pleurale (contient les poumons) et la cavité péricardique (entoure le cœur). Ces cavités délimitent un espace suffisamment grand pour permettre aux organes qu'elles contiennent de se développer et de fonctionner convenablement. Elles les protègent également contre différentes agressions (ex. : choc, changement de température).

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Cavité coelomique - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.