Lésions méniscales et arthroscopie : complications et suites opératoires

Octobre 2017





Les lésions méniscales peuvent être à l'origine d'un blocage de l'articulation du genou plus ou moins invalidant, de douleurs du genou ou d'un gonflement. Associée à des mesures de prévention, la prescription de médicaments antalgiques ou anti-inflammatoires permet le plus souvent une diminution des douleurs et un rétablissement rapide du fonctionnement de l'articulation. Une intervention chirurgicale effectuée désormais sous arthroscopie, comme une méniscectomie partielle ou une réparation du ménisque, est conseillée dans certaines situations comme par exemple lorsque les manifestations s'aggravent ou persistent.
Sous arthroscopie, les suites opératoires, comme la cicatrisation et la récupération, sont plus simples et plus rapides. D'autre part, les complications post opératoires, comme les risques d'infection, de raideur et de douleurs post opératoire sont moins fréquentes et moins sévères.

Complications de la méniscectomie partielle


Des complications post opératoires, moins fréquentes et sévères que celles pouvant survenir lors d'une intervention chirurgicale plus lourde, peuvent néanmoins survenir : peuvent apparaître une fièvre élevée, un hématome, une infection s'accompagnant d'une augmentation de la chaleur du genou et d'une inflammation, une augmentation ou une récidive de la douleur du genou ainsi que des anomalies pouvant survenir lors de la cicatrisation. Des signes de phlébite ainsi qu'une instabilité du genou pouvant provoquer une arthrose à plus long terme peuvent également survenir.

Récupération


Après une intervention effectuée sous arthroscopie, la marche est souvent possible très rapidement au bout de 2 jours et parfois le jour même. L'aide d'une canne peut être nécessaire. Il est en effet conseillé de marcher rapidement afin de solliciter le genou. Il est par contre déconseillé de plier le genou. Les douleurs diminuent progressivement et la reprise d'une activité professionnelle et de la conduite semblent le plus souvent possible au bout de quelques jours, situations pouvant varier selon le type d'intervention effectuée.

Sports autorisés et déconseillés


La reprise d'une activité sportive peut être envisagée au bout de 3 à 4 semaines environ, mais la course à pied et le saut sont déconseillés pendant une période de 6 à 8 semaines environ. D'autre part, la position accroupie est également déconseillée pendant cette période.

Les soins post opératoires


L'injection de médicaments anticoagulants est effectuée pendant 8 à 10 jours afin de diminuer les risques de phlébite. L'application de glace sur le genou est également conseillée pendant cette période.

Rééducation


Des séances de kinésithérapie sont souvent prescrites afin d'aider le malade à récupérer plus rapidement la mobilité du genou et à permettre d'effectuer toutes les positions et activités sportives possibles, comme le saut, le jogging et la position accroupie. Des exercices peuvent également s'effectuer chez soi après l'avis du kinési ou du médecin. La réparation méniscale entraine des suites opératoires plus longues car une immobilisation à l'aide d'une attelle est souvent prescrite.


© Sebastian Kaulitzki - Fotolia.com.

Sources :

En savoir plus


Ménisques : définitions et rôles
Les différentes lésions du ménisque
Lésions méniscales: symptômes
Diagnostic des lésions méniscales: examen, radio et IRM
Lésions méniscales: traitement médical

Chirurgie des lésions méniscales: L'arthroscopie

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Lésions méniscales et arthroscopie : complications et suites opératoires  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.