Arthroscopie - Traitement chirurgical d'une lésion du ménisque

Août 2017

Les ménisques sont de petites structures composées de fibres et de cartilage présentes dans certaines articulations, notamment au niveau du genou. L'opération du ménisque est une chirurgie fréquente, surtout chez les sportifs et les personnes qui exercent une activité éprouvante pour les articulations (mineurs, carreleurs...). La méniscectomie consiste à retirer une partie ou la totalité du ménisque. Elle est indiquée lorsque la lésion est grave et entraîne des douleurs importantes ou un grand handicap. Le pronostic et le temps de récupération varient en fonction de l'âge, de l'état de santé du patient, du type de lésion et de sa localisation.


Les lésions méniscales peuvent être à l'origine de douleurs du genou, d'un gonflement et d'un blocage plus ou moins total de l'articulation. Des traitements médicamenteux antalgiques ou anti-inflammatoires permettent de soulager rapidement le malade, de diminuer le risque de lésions et de rétablir le bon fonctionnement de l'articulation du genou. Une intervention chirurgicale pourra être envisagée en cas de persistance ou d'aggravation des manifestations.

Une méniscectomie totale, ablation totale du ménisque a longtemps été le traitement chirurgical de référence des lésions méniscales. Désormais, l'abstention chirurgicale, sauf exception et situations urgentes, est conseillée pendant quelques mois en ayant recours aux traitements médicamenteux et à la rééducation. Lorsqu' une intervention chirurgicale est envisagée, il peut s'agir d'une méniscectomie partielle ou d'une réparation du ménisque en effectuant une suture, l'objectif étant dans les 2 cas de préserver le ménisque au maximum afin d'éviter les risques de complication d'arthrose survenant après une méniscectomie totale.

Définition

Une intervention chirurgicale pratiquée sous arthroscopie ne nécessite pas d'ouvrir l'articulation du genou car elle s'effectue en pratiquant directement deux petites incisions dans l'articulation du genou. Une caméra en fibres optiques est introduite par une première incision de 3 mm effectuée en général au niveau de la face antérieure du genou des permettant ainsi de visualiser sur un écran l'intérieur de l'articulation et la taille et localisation de la lésion méniscale mais également de vérifier l'état des ligaments et du cartilage. Des instruments chirurgicaux, de petite taille sont insérer dans un second orifice permettant ainsi de réparer ou de sectionner la ou les zones méniscales concernées.

Avantages

L'arthroscopie est une intervention chirurgicale qui permet de traiter la lésion en conservant le ménisque au maximum, en évitant une trop grande perte sanguine et en diminuant le risque infectieux. D'autre part, la cicatrice est quasi inexistante et la récupération post opératoire plus rapide.

Anesthésie

Cette intervention chirurgicale est pratiquée au bloc opératoire, sous anesthésie générale ou sous rachi-anesthésie, méthode d'anesthésie partielle qui consiste à injecter un produit anesthésiant dans le canal rachidien afin d'agir directement au niveau de la moëlle et d'anesthésier les nerfs issus de la moëlle en dessous du lieu d'injection.

Ambulatoire

L'intervention chirurgicale dure trente minutes en moyenne au cours d'une journée d'hospitalisation en ambulatoire. Le malade passe la journée dans le service en arrivant le matin puis en sortant en fin d'après-midi, si aucune complication ne survient. Deux méthodes, selon le type de lésions, peuvent être proposées, la méniscectomie partielle ou la suture méniscale.

La méniscectomie partielle

La méniscectomie partielle consiste à réséquer la partie abimée du ménisque sans toucher à la partie saine.

La suture méniscale

Une suture méniscale, moins souvent réalisée, consiste à recoudre la fissure méniscale afin de tenter de le cicatriser, quand cette situation est possible.

Lésions des cartilages

Les lésions des cartilages peuvent être réparées au cours de l'arthroscopie.

Résultats définitifs

Il faut attendre entre 6 semaines à 3 mois environ après l'intervention pour obtenir une disparition totale des douleurs. La présence de lésions cartilagineuses associées rend cette récupération plus longue.

Suites opératoires

Les suites opératoires sont plus simples avec une cicatrisation et une récupération plus rapides, des risques d'infection, de raideur post opératoire et de douleurs post opératoire moins fréquents. Le risque de survenue d'une arthrose est également très diminué. D'autre part, la reprise d'une activité sportive est envisageable 3 semaines après l'intervention.

Autre intervention

Certaines lésions méniscales, comme celles concernant le ménisque externe, nécessitent une chirurgie plus lourde en ouvrant chirurgicalement l'articulation.


© Sebastian Kaulitzki - Fotolia.com.
Sources :

En savoir plus

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Arthroscopie - Traitement chirurgical d'une lésion du ménisque » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.