Cancer du col de l'utérus stade 1 - Traitement

Octobre 2017

Les traitements possibles du cancer du col de l'utérus diffèrent en fonction de son étendue. Au stade 1, une simple surveillance peut être mise en place après une première intervention appelée « conisation ». Ce type de cancer nécessite cependant fréquemment l'ablation chirurgicale du col de l'utérus, ou de l'utérus. Le point sur les différents traitements du cancer de l'utérus stade 1.


Cancer du col de l'utérus de stade 1 : du diagnostic au choix du traitement

Le diagnostic d'un cancer de l'utérus est établi par les résultats d'un examen anatomopathologique des tissus lésés au niveau du col de l'utérus, qui sont prélevés par biopsies ou par conisation. La conisation est une intervention à visée diagnostique ou thérapeutique qui consiste à enlever chirurgicalement une portion du col utérin, pour retirer et mettre en évidence d'éventuelles lésions cancéreuses. Elle est généralement proposée après un frottis du col utérin, ou une colposcopie. Au stade 1 du col de l'utérus, la tumeur est strictement limitée au col. Elle est de petite taille et ne peut être observée qu'au microscope.

Traitement du col de l'utérus de stade 1

Surveillance simple

Si la totalité de la tumeur a été retirée après la conisation, et si la patiente souhaite conserver son utérus, une surveillance simple peut être mise en place. Cette surveillance est proposée seulement si les marges du fragment de l'utérus retiré sont saines (pas de lésions cancéreuses).
Dans le cas contraire, une chirurgie est proposée.

Chirurgie conservatrice (trachélectomie)

La trachélectomie est une intervention chirurgicale qui consiste à retirer le col de l'utérus et dans certains cas, la partie supérieure du vagin et les paramètres, qui sont les structures tissulaires avoisinant et fixant l'utérus latéralement. Les ganglions lymphatiques pelviens peuvent également être enlevés à cette occasion (trachélectomie élargie). Cette intervention peut permettre de traiter les petites tumeurs (inférieures à 2 cm) limitées au col de l'utérus. L'intervention est dite « conservatrice » dans la mesure où elle permet de préserver l'utérus. Elle est donc proposée aux femmes jeunes envisagent une grossesse future. Lorsque le col est retiré, le chirurgien réalise des points de suture pour fermer partiellement l'utérus à l'endroit où se trouvait le col. Le nouvel orifice formé permet l'écoulement du sang lors des règles. Cette intervention est particulièrement délicate et est réalisée dans quelques centres spécialisés en France.

Hystérectomie simple

Cette intervention chirurgicale consiste à retirer uniquement l'utérus. Elle est généralement proposée pour traiter des tumeurs de petite taille limitées au col de l'utérus.

Hystérectomie élargie

Cette intervention consiste à retirer l'utérus ainsi que les ganglions lymphatiques, et les paramètres.

Hystérectomie : déroulement de l'intervention

Une hystérectomie peut être réalisée par les voies naturelles (hystérectomie vaginale) ou par voie abdominale : cette dernière intervention requiert de pratiquer une incision dans le ventre (laparoscopie). Selon le cas, une hystérectomie est pratiquée sous anesthésie générale ou locorégionale. L'hystérectomie vaginale est généralement privilégiée au diagnostic d'un cancer du col de l'utérus de stade I. L'hystérectomie abdominale peut être indiquée dans les cas de tumeurs plus volumineuses.

Notre vidéo

Les précisions du docteur Pierrick Hordé.


Traitement complémentaire

Si les ganglions pelviens sont envahis par des cellules cancéreuses, une radiochimiothérapie peut être indiqué en complément d'une chirurgie.


Crédit photo : © DTKUTOO - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Cancer du col de l'utérus stade 1 - Traitement » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.