Femmes fontaines - Explications

Septembre 2016

Le terme femme fontaine désigne une femme qui libère au moment de l'orgasme une quantité importante de liquide au niveau de son sexe. Connu depuis l'Antiquité, ce phénomène qui procure beaucoup de plaisir aux femmes et qui est l'objet de bien des fantasmes masculins, est souvent considéré comme une éjaculation féminine.


Juste avant ou au cours de l'orgasme féminin, un liquide est expulsé généralement en petite quantité au niveau vaginal. La « femme fontaine » présente un phénomène exagéré de cette libération. Ce liquide serait produit par des glandes situées de part et d'autre de l'urètre (conduit entre la vessie et le méat, orifice urinaire) et appelées glandes de Skène. Ces glandes sont considérées par certains scientifiques comme l'équivalent féminin de la prostate.

Description

Sur le plan mécanique, il semble que cet orgasme particulier soit surtout déclenché par la stimulation du point G, encore appelé prostate de la femme. L'éjaculat féminin correspondrait à du liquide rejeté, à ce moment-là, par les voies urinaires. L'excitation du point G stimulerait en effet l'urètre sous la vessie, et aboutirait à une expulsion en plusieurs jets, pouvant aller de quelques gouttes à plus de 200 ml. Une partie du liquide proviendrait ainsi de la vessie, ce que tend à confirmer de récentes recherches réalisées en France. Ce liquide est incolore, inodore et ressemble à de l'eau.

Vidéo

Les précisions de la journaliste santé Claire Gabillat :


Symptômes

Au cours de la période pré-orgasmique ou orgasmique, la femme fontaine peut perdre jusqu'à 50 ml d'un liquide insipide, inodore et incolore. Son apparence est identique à celle de l'eau. L'analyse de cet éjaculât féminin, sécrétion provenant des glandes de Skène, met en évidence une composition proche de celle de la cyprine, sécrétée par les glandes de Bartholin, dont le rôle et la lubrification vaginale. Ce phénomène peut survenir plusieurs fois au cours d'un rapport sexuel et est parfois ressenti par la femme comme une perte d'urine. Cette débâcle de liquide peut être très mal vécue par certaines femmes, ce qui génère un retentissement important sur la vie sexuelle de celles-ci et parfois même, des troubles psychologiques.

Inconvénients

Une inondation des draps peut même parfois s'observer tant les quantités de liquide éjaculé sont importantes. Cette situation est difficile à maîtriser et parfois très handicapante pour la femme et son partenaire.

Traitement

Il n'existe pas de traitement pour diminuer ou supprimer cette éjaculation. Augmenter la durée des préliminaires peut parfois permettre de diminuer l'éjaculation.

A voir également :

Publi-information
Publi-information
Ce document intitulé « Femmes fontaines - Explications » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.