Hommes et surpoids - Penser aussi au sport

Janvier 2017

Les problèmes de surpoids et d'obésité survenant chez les hommes font l'objet de moins d'études et de programmes d'accompagnement nutritionnel que chez les femmes. Une équipe de chercheurs écossais a effectué une étude publiée en Janvier 2014 dans le Lancet permettant de tester l'efficacité d'un programme pouvant aider des hommes supporters de clubs de football à perdre du poids. Un sondage effectué auprès de de 1001 personnes âgées de 18 ans et plus, pour la Mutuelle Générale de l'Education nationale (MGEN), et publié en Mars 2014 a révélé que même si 76% des Français pensent être en bonne santé, 30% sont en surpoids et 16% obèses.


Enquête

747 hommes, en surpoids ou obèses, âgés de 35 à 65 ans, supporters de clubs de football ont été choisis dans 13 clubs écossais. Leur IMC, indice de masse corporelle était supérieur ou égal à 28 kg/m2. Rappelons que l'IMC ou indice de masse corporelle est un indice permettant de repérer l'existence d'un surpoids ou d'une obésité pour une personne donnée et précisant quel poids est le plus adapté pour elle pour une santé optimale. L'IMC est une mesure destinée uniquement aux personnes de 20 ans à 65 ans. Un IMC normal se situe entre des valeurs de 18,5 et 24,9. Le surpoids ou l'embonpoint est situé entre 25 et 29,9. L'obésité est évoquée lorsque le chiffre est supérieur à 30.
2 groupes ont été constitués : Le 1 er groupe, appelé groupe d'intervention, a bénéficié d'une formation en nutrition et de conseils pour acquérir une activité physique adaptée. Les hommes du second groupe, appelé groupe témoin, étaient inscrits sur une liste d'attente, mais ils bénéficiaient d'un accompagnement nutritionnel à la fin de l'étude. Tous les participants, ceux du groupe qui suivait le programme et ceux du groupe témoin, ont reçu une brochure de contrôle du poids. Tous ont été pesés et leur tour de taille a été mesuré. Leur niveau d'activité physique, leurs habitudes alimentaires et leur qualité de vie étaient évalués à l'aide de questionnaires du début à la fin de l'étude qui s'est prolongé sur une durée de 1 an.

Programme

Les hommes du groupe d'intervention qui suivaient le programme participaient à une séance collective de 1H 30 et bénéficiaient des conseils de coachs. Les participants bénéficiaient d'un programme d'amincissement en 12 séances, dispensées par le personnel d'encadrement, à raison d'une séance par semaine.

Effets indésirables

Huit situations sévères sont survenues, 5 chez les hommes du groupe d'intervention ayant participé au programme et 3 dans le groupe témoin, mais seul deux cas étaient directement liés au programme.

Résultats

Le critère principal était la différence moyenne de la perte de poids observée au bout d'1an entre le groupe d'intervention et le groupe témoin. Les résultats ont mis en évidence une différence très significative, avec une perte de poids d'environ 5,6 kg pour les hommes ayant suivi le programme d'entrainement et de 0,6 kg chez les hommes du groupe témoin. Les résultats de cette étude ont également mis en avant l'effet très positif du programme nutritionnel sur le tour de taille mais aussi sur la tension artérielle. D'autre part, les hommes du groupe d'intervention ont amélioré davantage leurs habitudes alimentaires et ont augmenté leurs activités physiques que ceux du groupe témoins. Ce type de programme peut représenter une aide considérable pour les hommes qui sont en surpoids et leurs permettront de prendre conscience de l'importance d'avoir une activité physique régulière associée à une alimentation équilibrée.

Sources:
  • Lancet 2014, A gender-sensitised weight loss and healthy living programme for overweight and obese men delivered by Scottish Premier League football clubs (FFIT): a pragmatic randomised controlled trial:Prof Kate Hunt PhD a, Prof Sally Wyke PhD b, Cindy M Gray PhD b, Prof Annie S Anderson PhD c, Adrian Brady MD d, Christopher Bunn PhD b, Prof Peter T Donnan PhD e, Prof Elisabeth Fenwick PhD f, Eleanor Grieve MPH f, Jim Leishman BSc g, Euan Miller MA h, Prof Nanette Mutrie PhD i, Petra Rauchhaus BSc e, Alan White PhD j, Prof Shaun Treweek PhD k http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(13)62420-4/fulltext#article_upsell
  • JIM, Dr Boris Hansel

En savoir plus

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 27 avril 2016 à 21:51 par Jeff.
Ce document intitulé « Hommes et surpoids - Penser aussi au sport » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.