Intoxication au Monoxyde de carbone - Que faire ?

Février 2017

Le monoxyde de carbone est un gaz inodore et incolore qui s'échappe parfois de chauffages défectueux ou d'appareils à gaz mal entretenus ou mal reglés. On lui doit plus de 300 décès par an. L'intoxication au monoxyde de carbone est causée par une surexposition au monoxyde de carbone. Ce gaz est très dangereux pour l'organisme. Inodore et incolore, le monoxyde de carbone est difficilement détecté. Il entraine des nausées et des maux de tête. À plus forte dose, le monoxyde de carbone entraine des arrêts cardiaques. L'intoxication au monoxyde de carbone est très courante dans les foyers dont le système de chauffage est vieillissant. C'est aussi un moyen de suicide très courant.


Chaque année en France, 6.000 intoxications et 300 décès, dont 150 d'origine domestique, sont dus au monoxyde de carbone. Il est responsable de 1000 hospitalisations par an.L'intoxication au monoxyde de carbone est l'une des principales causes d'intoxication accidentelle en milieu domestique.

Conséquences

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz asphyxiant indétectable, inodore, invisible et indétectable. Le monoxyde de carbone est très toxique. Prenant la place de l'oxygène dans le sang, il peut s'avérer mortel en moins d'une heure : Selon l'INPES,

Ce gaz inhalé par les poumons passe dans le sang pour se fixer sur l'hémoglobine des globules rouges, au détriment de l'oxygène qu'il va chasser. Son affinité pour l'hémoglobine est 230 fois supérieure à l'oxygène ! En clair : une petite quantité de CO dans l'air ambiant peut donc provoquer une asphyxie.
  • 0,1% de CO dans l'air tue en 1 heure,
  • 1% de CO dans l'air tue en 15 minutes,
  • 10% de CO dans l'air tuent immédiatement..

Causes

Un mauvais entretien des appareils de chauffage à gaz, à bois, charbon ou pétrole mais aussi des chauffe-eau et des moteurs à essence peut être la cause d'une intoxication au monoxyde de carbone.

Les intoxications au monoxyde de carbone pour la grande majorité d'entre-elles ont lieu dans l'habitat (à hauteur de 86%). La chaudière est la source d'intoxication la plus fréquente.

Plus de 75% des Français équipés d'appareil de chauffage à combustion n'ont pas conscience d'avoir à leur domicile des appareils susceptibles d'émettre du monoxyde de carbone.

Le monoxyde de carbone, entraîne une centaine de décès chaque année, selon des chiffres de l'InVS. Il est la première cause de mortalité par toxique en France.

Symptômes

Contrairement aux autres cas d’asphyxie, les difficultés respiratoires sont très tardives et surviennent lors de la période de coma. D'où l'intérêt de repérer les premiers signes d'alerte :

Que faire ?

Dès les premiers signes, il faut éteindre l'appareil concerné, aérer la pièce et en sortir immédiatement. Appelez ensuite le Samu (15) ou les pompiers (18). En effet, toute suspicion d'intoxication au CO nécessite une consultation médicale en urgence. Un dosage sanguin du CO va mettre en évidence la réalité de l'intoxication. Seul traitement efficace : le placement dans un caisson dit "hyperbare" pour y respirer de l’oxygène sous forte pression.

Prévention

  • Faire systématiquement vérifier par un professionnel avant chaque saison hivernale les installations permettant le chauffage et la production d'eau chaude, ainsi que les conduits de fumée.
  • Aérer les pièces tous les jours.
  • Maintenir les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement.
  • Ne pas obstruer les entrées et sorties d'air : Les instructions d'utilisation des appareils à combustion prescrites par le fabricant doivent être respectées, comme par exemple le fait de ne jamais faire fonctionner les chauffages d'appoint de manière continue.
  • Les groupes électrogènes doivent être placés à l'extérieur des bâtiments. Seuls les appareils conçus pour se chauffer doivent être utilisées et non ceux qui n'ont pas été prévus pour cet usage, comme les cuisinières, les braseros, ou les barbecue. En cas d'alerte de froid ou de tempête de neige, une annonce fera un point sur une bonne utilisation des groupes électrogènes et des chauffages d'appoint.

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde. Dernière mise à jour le 18 janvier 2017 à 15:21 par Anne_rédacJDF.
Ce document intitulé « Intoxication au Monoxyde de carbone - Que faire ? » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.