Examens cérébraux - Scanner cérébral, IRM des sinus et angiographie

Août 2017

Même si la grande majorité des maux de tête sont banaux, il est parfois nécessaire de pratiquer, dans certaines situations d'urgence, un examen clinique ou un examen d'imagerie afin de rechercher une cause à ces céphalées.


L'interrogatoire

L'interrogatoire est la première étape et représente la clé de voûte de la consultation. Il permet de rechercher la cause des céphalées : il passe en revue le rythme, la durée, l'intensité et la localisation des céphalées ainsi que les manifestations associées, l'efficacité des traitements... Au terme de cet interrogatoire, le médecin a déjà le plus souvent un avis sur l'origine des maux de tête.

Examen neurologique

Le médecin pratique ensuite un examen neurologique du patient (examen, réflexes, troubles de l'équilibre...). Au terme de l'interrogatoire et de l'examen neurologique, le médecin peut alors demander d'effecteur des examens complémentaires.

Scanner cérébral

Le scanner permet de réaliser des images du corps en mesurant l'absorption d'un faisceau de rayons X qui balaye le patient dans différentes directions. Les images obtenues sont ensuite analysées par un ordinateur qui redéfinit des coupes de différentes parties du corps. Il est souvent demandé lors de l'apparition de céphalées brutales, très violentes, différentes de celles habituellement constatées ou lors de céphalées d'apparition récente accompagnées de troubles neurologiques ou lors d'anomalies retrouvées lors de la consultation.

IRM

L' IRM, imagerie par résonance magnétique, permet une analyse à distance, très fine et très précise des organes du corps humain, permettant ainsi de visualiser des micro détails non visibles sur les un scanner. Les données recueillies sont ensuite traitées par un ordinateur et les images du cerveau, dans le cas de la recherche d'une cause de céphalées, sont alors visibles en 2 ou 3 dimensions.

Vidéo


Angiographie cérébrale

Il est nécessaire d'effectuer une angiographie cérébrale lorsque le diagnostic d'hémorragie méningée a été effectué. L'angiographie cérébrale permet de visualiser la circulation sanguine cérébrale et de retrouver la cause de l'hémorragie méningée. Le médecin introduit une petite sonde dans l'artère de l'aine qu'il dirige ensuite vers les artères du cou. Un produit de contraste est ensuite injecté afin de visualiser précisément la circulation cérébrale.

Ponction lombaire

La ponction lombaire s'effectue dans le but d'analyser le liquide céphalo-rachidien qui entoure le cerveau et la moëlle épinière. Il permet ainsi de retrouver des signes d'infection en cas de méningite, des cellules inflammatoires ou des protéines anormales pouvant révéler certaines maladies neurologique. La ponction lombaire, examen durant environ 15 minutes, consiste à introduire une fine aiguille entre la 4ème et la 5ème vertèbre lombaire afin d'atteindre l'espace contenant le liquide céphalo-rachidien.

Electro-encéphalogramme

L'électro-encéphalographaphie permet d'enregistrer les différences de potentiel électrique produites par le cerveau. Il s'effectue à l'aide d'électrodes qui sont placées sur la surface du cuir chevelu. L'électroencéphalogramme (EEG) correspond à la courbe qui permet de visualiser d'éventuelles anomalies.

Radio des sinus ou rachis cervical

Une radio des sinus ou du rachis cervical permettent de mettre en évidence une sinusite ou une arthrose cervicale, causes possibles de céphalées.

Bilan ophtalmologique

Un examen ophtalmologique permet de repérer des troubles de la vision non corrigés.

En savoir plus

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Examens cérébraux - Scanner cérébral, IRM des sinus et angiographie » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.