Test au monofilament de Semmes-Weinstein

Avril 2017

Le diabète correspond à un trouble de l'assimilation, de l'utilisation et du stockage des sucres apportés par l'alimentation provoquée par une carence ou un défaut d'utilisation de l'insuline, hormone synthétisée par le pancréas permettant de maintenir un taux de glycémie sanguin autour de 1g/l. Cette carence en insuline est à l'origine d'une augmentation du taux de sucre dans le sang, appelé hyperglycémie. Le diabète se définit par une augmentation du taux de sucre dans le sang supérieur à 1,26 g/L ou 7 mmol/L à jeun, et ceci constaté au cours de deux prélèvements sanguins. La présence d'un taux élevé de sucre dans le sang, peut ainsi provoquer à long terme des complications au niveau du cœur et des vaisseaux, des reins, des yeux, des reins, et des nerfs.


Diabète et pieds

Rappelons aussi que toutes les 30 secondes un diabétique est amputé à cause du diabète, qu'une amputation débute souvent par un ulcère du pied et que 70% des amputations concernent des personnes atteintes de diabète.
La neuropathie diabétique est une complication du diabète survenant notamment chez les personnes présentant un diabète évoluant depuis de nombreuses années. La neuropathie diabétique survient plus précocement lorsque le diabète est mal équilibré. Au début de l'apparition de cette pathologie, le patient présente essentiellement des troubles de la sensibilité. Peuvent ensuite apparaître une polynévrite, pathologie correspondant à une atteinte des nerfs périphériques, à l'origine de troubles situés au niveau des membres inférieurs. Les pieds, très souvent touchés, perdent ainsi une partie de leur sensibilité et deviennent alors plus exposés aux blessures ou à des complications survenant lors de la présence de cors ou de fissures par exemple qui peuvent s'aggraver, s'infecter et conduire à une amputation.

Le monofilament de Semmes-Weinstein

L'utilisation du monofilament de Semmes-Weinstein de 10 g est en une méthode simple et peu coûteuse permettant de dépister les troubles de la sensibilité superficielle du pied du diabétique. Ce test qui doit être pratiqué au minimum une fois par an, fait partie du suivi d'une personne diabétique. Les recommandations internationales concernant la prévention du pied diabétique précisent l'importance de la réalisation de ce test simple non invasif et facilement reproductible permettant de tester la sensibilité tactile superficielle.

Déroulement de l'examen

Le professionnel applique d'abord le monofilament sur une autre partie du corps que les pieds, comme par exemple sur les mains du patient afin qu'il resssente la sensation qu'il devra ressentir lors des test. Le test doit s'effectuer situé dans un endroit calme. Le patient ne doit pas voir si le professionnel applique ou non le filament, ni où il l'applique.
Trois sites doivent être testés sur chaque pied, au niveau de la face plantaire de la tête du premier métatarsien, de la tête du cinquième métatarsien et la pulpe de l'hallux.
Le filament est ensuite appliqué perpendiculairement à la surface de la peau.

Les 3 mesures

Le professionnel appui ensuite le filament sur la peau et demande au patient s'il ressent la pression appliquée.
et où il la ressent. Le test est réalisé 2 fois au niveau du même site en intercalant un « faux test » au cours duquel aucune application n'est effectuée. Le patient doit répondre oui ou non à chaque question. 3 questions sont ainsi posées au cours des 2 vrais tests et du faux test.

Résultats

La sensation de protection de la sensibilité tactile est conservée à chaque site si le patient répond correctement à deux des trois applications.
Si deux des 3 réponses sont négatives, donc fausses, le patient présente alors un risque d'ulcération.

Etude iranienne

Des chercheurs iraniens ont publié en Janvier 2014 dans la revue Journal of Diabetes and Metabolic Disorders une étude évaluant la sensibilité du test au monofilament selon le nombre de points examinés. Leurs résultats semblent confirmer que ce test est aussi efficace lorsqu'il est effectué en 3 ou 4 points plutôt qu'en 8 à 10 points.

© Edler von Rabenstein - Fotolia.com.

Sources :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24472435

Comparison of the accuracy of monofilament testing at various points of feet in peripheral diabetic neuropathy screening. Baraz S, Zarea K1, Shahbazian HB, Latifi SM.

Dossier diabète

Dossier diabète

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Test au monofilament de Semmes-Weinstein » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.