AVC chez les femmes : connaitre les risques supplémentaires

Septembre 2017

L' Accident vasculaire cérébral, l'AVC, est la troisième cause de mortalité chez les femmes, après les maladies cardiaques et le cancer. Il représente la cinquième cause de mortalité chez les hommes. D'autre part, une femme sur 5 présente un AVC dans sa vie. Les femmes présentent davantage de facteurs de risques de faire un AVC mais elles présentent une autre caractéristique très problématique en restant plus handicapées que les hommes après la survenue de l'accident. Un article de l'American Stroke Association publié dans la revue Stroke pointe chez les femmes des facteurs de risques supplémentaires et spécifiques de développer un AVC.


Une durée de vie plus longue

La durée de vie plus longue des femmes représente de facto un risque supplémentaire de faire un AVC.

Facteurs liés aux pathologies féminines

Hypertension artérielle

L'hypertension artérielle, principale cause de survenue d'un AVC, touche davantage les femmes après la ménopause.

Troubles du rythme cardiaque

Les troubles du rythme cardiaque, autre facteur de risque de survenue d'AVC, touche également davantage de femmes à partir de 60 ans.

Autres pathologies

La survenue plus fréquente de migraines, notamment celles avec aura, la dépression et l'obésité sont des facteurs de risque spécifiques aux femmes. Le tabagisme représente un autre risque surtout lorsqu'il est combiné à une contraception orale.

Facteurs de risques liés à la grossesse

D'autres facteurs spécifiques liées à la reproduction représentent des risques supérieurs de développer un AVC. La grossesse peut être une période de plus grande fragilité et entrainer des complications comme une hypertension artérielle ou un diabète gestationnel, facteurs de risques de voir apparaître un AVC plus tardivement au cours de la vie.

Contraception

La prise d'une contraception orale aux oestrogènes de synthèse représente un autre facteur de risques, notamment chez les femmes de plus de 35 ans et/ou chez celles qui fument.

Surveillance

L'American Heart Association précise dans son enquête la nécessité absolue de contrôler régulièrement la tension artérielle des femmes, surtout avant de prendre une contraception orale, de débuter une grossesse et à partir de 75 ans, mais également de surveiller le rythme cardiaque en prenant le poul systématiquement et d'envisager la pratique d'un ECG si nécessaire.
Les autres mesures très simples à mettre en oeuvre mais indispensables sont l'arrêt du tabac, la pratique d'une activité physique régulière et adopter une alimentation équilibrée. La surveillance du poids et de l'IMC, du taux de cholestérol et de la glycémie font également partie des données à surveiller.


© JPC-PROD - Fotolia.com.

Sources: Stroke Février 2014, https://stroke.ahajournals.org/content/early/2014/02/06/01.str.0000442009.06663.48.abstract?sid=01d8cd23-5a02-48aa-ab62-ad26b133581b

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « AVC chez les femmes : connaitre les risques supplémentaires  » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.