Virus T-lymphotropique humain - Définition

Décembre 2017


Définition


Le virus T-lymphotropique humain appartient à la famille des rétrovirus au même titre que le VIH. Il s'agit du premier rétrovirus isolé susceptible d'affecter l'homme. Il est responsable de leucémies et de cancers du système lymphatique (lymphomes). Bien qu'il existe partout, ce virus est surtout présent en Afrique, au Japon, dans les Caraïbes et au nord de l'Amérique du Sud. Il existe plusieurs modes de transmission, notamment la voie sexuelle et le partage de seringues infectées.

A voir également


Publi-information
Publié par Jeff.
Ce document intitulé « Virus T-lymphotropique humain - Définition » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.