Ionophorèse - Lutter contre la transpiration excessive

Mai 2017

L'ionophorèse est une méthode de traitement indiquée pour soulager la transpiration excessive. Le point sur cette technique, ses indications et contre-indications.


Définition

L'ionophorèse est une technique utilisée pour traiter les cas de transpiration excessive. Les médicaments sont introduits directement dans la peau au moyen d'un courant électrique, afin de bloquer le mécanisme des glandes sudoripares. Elle peut être pratiquée chez soi, avec un appareil adapté, ou chez un spécialiste (dermatologue ou kinésithérapeute).

Indications

La méthode de l'ionophorèse est indiquée pour traiter l'hyperhidrose. En effet, la transpiration excessive peut devenir un véritable handicap en société à cause de la moiteur et des mauvaises odeurs. Elle est généralement proposée en deuxième intention, après utilisation d'anti-transpirants. Ce type de traitement est recommandé en cas de transpiration excessive au niveau des pieds et des mains. Il est également possible de soulager une forte transpiration au niveau des aisselles grâce à l'ionophorèse, mais le traitement s'avère moins efficace.

Traitement

Avant de commencer le traitement, la demande d'un avis médical s'impose. Le médecin traitant peut déterminer si l'ionophorèse est le traitement adapté selon les cas.

Protocole

La main ou le pied à traiter est placé dans un bac, dans lequel le médecin verse de l'eau tiède. Le courant électrique est introduit via des électrodes placées sur le bac. Après environ 10 minutes, le courant est ramené à zéro. Il est ensuite inversé pour circuler dans le sens contraire, pendant 10 minutes également.

Fréquence et durée du traitement

Pour un traitement d'attaque, plusieurs séances par semaine sont programmées. Dès les premiers résultats et selon l'évolution, la fréquence baisse généralement à une séance par semaine. Ensuite, des séances d'entretien à réaliser une fois par mois environ sont recommandées afin d'éviter tout risque de récidive.

Précautions et contre-indications

L'ionophorèse est contre-indiquée aux femmes enceintes, et aux enfants en l'absence d'un avis médical. La technique est également déconseillée aux personnes portant un pacemaker ou des broches, car aucune partie métallique ne doit se trouver sur le trajet du courant électrique. En cas de blessure cutanée, mieux vaut la protéger avec un pansement. Il existe quelques effets secondaires minimes tels que des rougeurs, des démangeaisons, voire des brûlures.

Photo © Alliance - Fotolia.com

A voir également


Publi-information
Publié par p.horde.
Ce document intitulé « Ionophorèse - Lutter contre la transpiration excessive » issu de Journal des Femmes Santé (sante-medecine.journaldesfemmes.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite. Sante-Medecine.net adhère aux principes de la charte « Health On the Net » (HONcode) destinée aux sites Web médicaux et de santé. Vérifiez ici.